Concerts
Concert

Beethoven : Sonate pour violoncelle et piano n° 5 en Ré majeur, op. 102 n° 2 , par Pascal et Delahunt

22 min
Beethoven : Sonate pour violoncelle et piano n° 5 en Ré majeur, op. 102 n° 2 , par Pascal et Delahunt

À travers cette sonate, Ludwig van Beethoven retrouve dans la forme ancienne de la fugue une source d’inspiration.

  1. Allegro con brio
  2. Adagio con molto sentimento d'affetto
  3. Allegro - Allegro fugato

Alors que Ludwig van Beethoven (1770-1827) sort d’une phase difficile où, après une période dite héroïque, l’inspiration lui manque, il compose, en 1815 la Sonate pour violoncelle et piano n° 5 en Ré majeur. C’est dans les formes anciennes qu'il finit par s’épanouir : après un premier mouvement Allegro con Brio et un second mouvement Adagio dont l’écriture laisse éclore le violoncelle dans un style très libre, le dernier mouvement en forme de fugue finale opère, quant à lui, comme un retour aux sources.

Portrait du compositeur Franz Schubert
L'intégrale du concert
Beethoven, Schubert et Menotti par Aurélien Pascal, Bruno Philippe et Walter Delahunt
Auditorium, Musée du Louvre, Paris