Concerts
Concert

Brahms : Sonate pour violon et piano n° 2 en La majeur, op. 100, par Renaud Capuçon et Nicholas Angelich

23 min
Brahms : Sonate pour violon et piano n° 2 en La majeur, op. 100, par Renaud Capuçon et Nicholas Angelich

Douce et légère, cette composition romantique de Brahms fait résonner la nature qui l’a vu naître.

Composée en 1886 par Johannes Brahms (1833-1897), la Sonate pour violon et piano n° 2 en La majeur est une oeuvre en trois mouvements. Après un Allegro amabile qui mêle fraicheur et héroïsme, l’Andante alterne avec un Vivace, réunissant ainsi un scherzo et mouvement lent un seul bloc. Enfin, elle s’achève par un final Allegro grazioso très tendre.

À l’époque de sa composition, Brahms passe l’été au bord du lac de Thun d’où le surnom de « Thuner-Sonate » attribué par l’écrivain Widmann qui écrit alors même un poème à son sujet. Dans cette pièce gracieuse, on retrouve en effet un peu de cette douceur de vivre. Parmi les trois sonates consacrées au duo violon et piano, elle est la plus souriante.

Le violoniste Renaud Capuçon en concert à la Philharmonie de Cologne (avril 2017)
L'intégrale du concert
Brahms : Sonates pour violon et piano par Renaud Capuçon et Nicholas Angelich
Grande Salle Pierre Boulez, Philharmonie 1, Paris
Compositeur
Johannes Brahms
Johannes Brahms