Concerts
Concert

Brahms : Sonate pour violon et piano n° 1 en Sol majeur, op. 78, par Renaud Capuçon et Nicholas Angelich

30 min
Brahms : Sonate pour violon et piano n° 1 en Sol majeur, op. 78, par Renaud Capuçon et Nicholas Angelich

Un duo plein d’émotions et dédié à sa muse Clara Schumann alors en train de perdre son fils, lui-même violoniste.

La Sonate pour violon et piano n° 1 en sol majeur est une oeuvre en trois mouvements (Vivace non troppo, Adagio et Allegro molto moderato), composée par Johannes Brahms (1833-1897) entre 1878 1879.

A l’époque, Brahms travaille à son Concerto pour violon et orchestre à Pörtschach en Carinthie où il passe l’été. C’est sans doute ce qui le conduit avec cette sonate à explorer les possibilités musicales de ce duo qu’il n’avait jusque-là pas usé depuis ces jeunes années avec Robert Schumann et le violoniste Joseph Joachim.

Comme s’il avait enfin trouvé un équilibre entre les instruments, la partition qu’il rédige pour le piano accompagne de façon plus légère le violon au chant si caractéristique. Habitée par un puissant souffle romantique, la sonate développe en effet une atmosphère particulièrement mélancolique.

Le violoniste Renaud Capuçon en concert à la Philharmonie de Cologne (avril 2017)
L'intégrale du concert
Brahms : Sonates pour violon et piano par Renaud Capuçon et Nicholas Angelich
Grande Salle Pierre Boulez, Philharmonie 1, Paris
Compositeur
Johannes Brahms
Johannes Brahms