Concerts
Concert

Scarlatti : Sonate pour clavecin en si mineur K 376 L 34 (Allegro), par Olivier Baumont

Durée : 3 minutes

Olivier Baumont livre une partition extrêmement lisible, où le dialogue musical est ramené à sa forme la plus simple.

On retrouve dans la Sonate K 376 le même esprit que dans les trente premières qui constituent Essercizi per gravicembalo. Scarlatti demandait alors au lecteur de ce recueil d’apprécier les œuvres sans jugement, ne cherchant rien d’autre à leur écoute qu’un plaisir spontané. La Sonate K 376 est toutefois d’une écriture plus fine, sans doute due à l’âge plus avancé du compositeur mais aussi à son expérience du clavecin accumulée avec les années.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies
Olivier Baumont (Clavecin) joue Scarlatti dans le cadre de l'enregistrement de l'intégrale des sonates par France Musique au château de Flamarens (Gers) le 19 juillet 2018.
L'intégrale du concert
Scarlatti : Sonates au clavecin par Olivier Baumont, le 19 juillet 2018 à Flamarens
Château de Flamarens
Compositeur·rice
Domenico Scarlatti
Domenico Scarlatti