Concerts
Concert

Scarlatti : Sonate pour clavecin en si mineur K 227 L 347 (Allegro), par Miklós Spányi

Durée : 5 minutes

Miklós Spányi joue une partition bâtie sur le contraste rythmique entre les deux parties du clavier.

Jouant à l’envi sur les variations de tonalité, la Sonate K 227 est surtout saisissante par le contraste entre les basses et les aigus. Alors que les premières sont graves et relativement lentes, les seconds restent toujours vifs et aériens. Lorsque les deux parties du clavier adoptent le même tempo, l’ensemble de l’œuvre gagne en profondeur. Enfin, Scarlatti parfait son œuvre avec de magnifiques conclusions virtuoses à la fin de chacune des deux parties principales qui composent la partition.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies
Détail d'un Clavecin en bois peint - image prise dans le cadre de l'enregistrement des sonates de Scarlatti en Occitanie par France Musique, juillet 2018.
L'intégrale du concert
Scarlatti : Sonates au clavecin par Miklós Spányi, le 22 juillet 2018 à Montpellier
Le Corum / Salle Pasteur, Montpellier
Compositeur·rice
Domenico Scarlatti
Domenico Scarlatti