Concerts
Concert

Scarlatti : Sonate pour clavecin en Mi bémol Majeur K 51 L 20 (Allegro), par Kazuya Gunji

Durée : 4 minutes

Pour ouvrir son concert, Kazuya Gunji choisit la lumineuse Sonate K 51, enchaînant les harmonies délicates.

Mettant en évidence les racines italiennes de Domenico Scarlatti, la Sonate K 51 s’apparente à une toccata. Cette forme de composition était à l’origine un exercice au clavier permettant à l’interprète non seulement de démontrer ses talents de virtuose mais aussi de faire état des possibilités musicales offertes par l’instrument pratiqué. On retrouve ainsi dans cette partition une légèreté spontanée et un plaisir évident de parcourir le clavier sans interruption.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies
Détail d'un Clavecin - image prise dans le cadre de l'enregistrement des sonates de Scarlatti en Occitanie par France Musique - 20 juillet 2018.
L'intégrale du concert
Scarlatti : Sonates au clavecin par Kayuza Gunji, le 20 juillet 2018 à Sorèze
Abbaye de Sorèze
Compositeur
Domenico Scarlatti
Domenico Scarlatti