Concerts
Concert

Scarlatti : Sonate K 238 L 27 en fa mineur (Andante), par Béatrice Martin

Durée : 3 minutes

Avec cette sonate émouvante et solennelle, Béatrice Martin livre un aperçu des influences ibériques qui ont marqué certaines œuvres de Scarlatti.

Alors que les accords évoquent le style français de l’époque baroque, Ralph Kirkpatrick – musicologue qui offrit la recension la plus complète des œuvres pour clavecin de Scarlatti – découvrit qu’elle était en réalité basée sur un chant traditionnel de l’Estrémadure. Le maître Scarlatti s’inspire bien ici du folklore espagnol et signe une pièce aux accents mélancoliques poignants.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies
Détail d'un clavecin en bois peint - image prise dans le cadre de l'enregistrement des sonates de Scarlatti en Occitanie par France Musique, juillet 2018.
L'intégrale du concert
Scarlatti : Sonates au clavecin par Béatrice Martin, le 22 juillet 2018 à Montpellier.
Le Corum / Salle Pasteur, Montpellier
Compositeur·rice
Domenico Scarlatti
Domenico Scarlatti