Concerts
Concert

Beethoven : Sonate n°13 en Mi bémol Majeur op 27 n°1 (extrait) : 2. Allegro molto e vivace

2 min
Beethoven : Sonate n°13 en Mi bémol Majeur op 27 n°1 (extrait) : 2. Allegro molto e vivace

Le pianiste Cédric Tiberghien interprète le second mouvement extrait de la Sonate n°13 en Mi bémol Majeur op 27 n° 1 de Beethoven. Enregistré le 16 octobre 2018 à la Grande Salle Pierre Boulez de la Philharmonie à Paris.

La Sonate n°13 en mi bémol op 27 n°1 composée entre 1800 et 1801 est publiée en 1802. Comme la Sonate n°14, avec laquelle elle partage le n°27, elle est intitulée « Sonata quasi una fantasia », sonate à la manière d’une fantaisie. Cette esthétique est une composition de forme libre qui s’épanouira véritablement sous les doigts des romantiques avec Schumann en tête, même si Haydn ou Mozart en ont déjà fait usage. Ce genre musical permet à Beethoven de s’affranchir des formes en pratique, comme celui de la sonate, au profit d’un style faussement improvisé. 

Elle est écrite en quatre mouvements 

I.                   Andante 

II.                Allegro molto vivace

III.             Adagio con espressione

IV.           Finale. Allegro vivace – Presto

Enrique Mazzola
L'intégrale du concert
3e concerto pour piano et 5e symphonie de Beethoven par l'ONDIF avec Cédric Tiberghien
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie. Paris