Concerts
Concert

Brahms : Sonate FAE pour violon et piano : Scherzo en Do mineur WoO 2, par Renaud Capuçon et Nicholas Angelich

7 min
Brahms : Sonate FAE pour violon et piano : Scherzo en Do mineur WoO 2, par Renaud Capuçon et Nicholas Angelich

Un scherzo de jeunesse du compositeur romantique écrit pour un de ses meilleurs amis.

Bien que composé en 1853, le Scherzo pour violon et piano en Do mineur, signé par le jeune Johannes Brahms (1833–1897), n’a été publié qu’en 1906.

1953 est une année décisive pour le compositeur romantique qui rencontre Schumann et Hermann. Ensemble, ils décident d’offrir une sonate à leur ami commun Joseph Joachim. Brahms se charge alors du scherzo. Traditionnellement la partie légère, elle devient rapidement et sans aucun doute la plus originale des trois contributions. Son entrée en staccato n'y est pas pour rien. Comme les autre mouvements de la sonate, le motif utilisé est formé des notes Fa-La-MI - F-A-E en notation internationale : un bel hommage à leur ami violoniste dont la devise est en effet « Frei aber Einsam, Libre mais seul ».

Le violoniste Renaud Capuçon en concert à la Philharmonie de Cologne (avril 2017)
L'intégrale du concert
Brahms : Sonates pour violon et piano par Renaud Capuçon et Nicholas Angelich
Grande Salle Pierre Boulez, Philharmonie 1, Paris
Compositeur
Johannes Brahms
Johannes Brahms