Concerts
Concert

George Benjamin / William Shakespeare : Sometime Voices (Gyula Orendt / CRF / OPRF / Kent Nagano)

Durée : 11 minutes

Gyula Orendt (baryton), le Choeur et l'Orchestre Philharmonique de Radio France sous la direction de Kent Nagano interprètent Sometime Voices de George Benjamin sur un texte de William Shakespeare.

Extrait du concert donné le 15 février 2020 à 20h en l'Auditorium de Radio France à Paris dans le cadre de la 30ème édition du Festival Présences 2020 : George Benjamin, un portrait.

Ce court morceau explore le célèbre discours de Caliban dans La Tempête de Shakespeare (acte III, scène 2), dans lequel il décrit une musique magique qui imprègne l’île sur laquelle il vit.

Le Caliban sauvage chante violemment dans de longues phrases mélismatiques.Autour de lui, l’orchestre oscille entre une tranquillité inquiétante et une activité mercurienne, presque en permanence pianissimo. J’ai imaginé que cette musique se déroulait, comme dans un rêve, dans l’esprit de Caliban, bien que son comportement capricieux soit indépendant de sa volonté.

Parfois silencieux et séduisant, puis plus sinistre, le choeur, jouant le rôle d’esprit, ne chante qu’un seul mot durant la pièce : le nom de Caliban. Soudain, vers la fin, toutes les forces instrumentales et vocales éclatent en un tutti soutenu et colossal. Cela s’interrompt brusquement, révélant un Caliban abasourdi et étonné à la fin de sa vision.

entre la ligne de baryton et son environnement harmonique. En conséquence, le noyau harmonique est consonant et transparent ; ce qui, à son tour, engendre une grande variété d’autres brins harmoniques et de matériaux au fil du morceau. Le grand orchestre fait appel à un quatuor d’instruments à cordes pincées (banjo, mandoline et deux harpes) et à un trio de xylophones (jouant des trémolos très rapides avec de petits maillets), bien que ces timbres inhabituels soient utilisés avec parcimonie.

G. B.

Kent Nagano
L'intégrale du concert
[Concert filmé] L'Orchestre Philharmonique et les formations vocales de Radio France dirigés par Kent Nagano
Maison de la Radio,Auditorium
Compositeur
George Benjamin
George Benjamin