Concerts
Concert

Chostakovitch : Quatuor à cordes n°8 transcrit et interprété par le pianiste Boris Giltburg

Durée : 20 minutes

Le pianiste Boris Giltburg interprète une transcription du Quatuor à cordes n°8 en ut mineur op. 110 de Dimitri Chostakovitch. Concert enregistré le 4 novembre 2017 à l’Auditorium de la Maison de la Radio (Paris).

Le Quatuor à cordes n°8 de Dimitri Chostakovitch frappe par son côté autobiographique. Dès les premières mesures, la signature musicale du compositeur retentit, traînante et langoureuse (DSCH, autrement dit ré, mi bémol, do, si dans la notation allemande). 

Sorte de Requiem anticipé, le quatuor cite plusieurs œuvres de son auteur comme l’opéra Lady Macbeth de Mzensk, les Symphonies n°1 et n°5« Je me suis dit qu’après ma mort personne sans doute ne composerait d’œuvre à ma mémoire. J’ai donc résolu d’en composer une moi-même », explique Chostakovitch dans des propos rapportés par le musicologue François-Gildas Tual.

L’impulsion lui vient de l’impression causée par un voyage à Dresde en 1960. Chostakovitch est saisi par le spectacle que lui offre cette ville, meurtrie par les bombardements. Il compose l’œuvre en seulement quelques jours et la dédie « aux victimes de la guerre et du fascisme »

Le pianiste Boris Giltburg joue Rachmaninov, Chostakovitch, Medtner, Scriabine et Stravinsky
L'intégrale du concert
Le pianiste Boris Giltburg joue Rachmaninov, Chostakovitch, Medtner, Scriabine et Stravinsky
Auditorium de la Maison de la Radio (Paris)