Concerts
Concert

Ondrej Adámek : "Polednice" sous la direction d'Olari Elts

Durée : 24 minutes

L'Orchestre national de France dirigé par Olari Elts interprète Ondrej Adámek dans "Polednice", son poème pour choeur et orchestre. Enregistré le 16 février 2017 à l'Auditorium de la Maison de la Radio, dans le cadre du festival Présences "Kaija Saariaho, un portrait".

Polednice d'Ondřej Adámek s’inspire d'un poème de l’écrivain tchèque Karel Jaromír Erben. Nourrie par le folklore tchèque, l’œuvre raconte l’histoire d’une mère qui, pour faire taire son enfant capricieux, menace d’appeler la sorcière Polednice. Menace qui ne tarde pas à être mise à exécution car la sorcière apparaît au même moment – il s’agit en réalité d’une illusion. Effrayée, la mère serre son enfant si fort contre elle qu’elle l’étouffe. Le père rentre et découvre le triste spectacle.

Adámek adpte le texte après avoir entendu le poème symphonique Polednice (1896) de Dvorák, aussi appelé La Sorcière de midi. La réalité côtoie le surnaturel. Au début de l’œuvre, des bruits de vaisselle et de jouets aux percussions emmènent l’auditeur du côté de la vie quotidienne. Le texte jusqu’à alors très présent se fait plus discret dans la partie centrale, qui glisse peu à peu vers le rêve. Le contraste entre les trois moments de la pièce (la mère et son enfant dans la cuisine, le rêve, l’arrivée du père qui découvre la mère étreignant le cadavre de son enfant) est alors saisissant.

Après une première création en 2013 par le Chœur de la radio polonaise et l’Orchestre Symphonique National de Pologne, le Chœur de Radio France et l’Orchestre National de France en proposent ici une nouvelle version.

L'Orchestre national de France joue Saariaho, Adámek et Tulve - avec le baryton Davóne Tines
L'intégrale du concert
L'Orchestre national de France joue Saariaho, Adámek et Tulve - avec le baryton Davóne Tines
Auditorium, Maison de la Radio, Paris
Compositeur
Ondrej Adamek
Ondrej Adamek