Concerts
Concert

Webern : Passacaille sous la direction d'Emmanuel Krivine

Durée : 10 minutes

Emmanuel Krivine dirige l'Orchestre National de France dans la Passacaille d'Anton Webern. Enregistré le 7 septembre 2017 à l'Auditorium de la Maison de la Radio (Paris).

En 1908, le jeune Anton Webern termine ses études aux côtés d’Arnold Schönberg. Il compose une Passacaille en ré mineur, la première de ses œuvres qu’il ne rejette pas. Constituée de vingt-quatre variations, elle contient déjà nombre des caractéristiques qui définiront son style, à commencer par la concision et le silence. Schönberg disait de la musique de son disciple qu’elle faisait « tenir un roman dans un soupir » (Christian Wasselin).

Recourir à une danse ancienne, la passacaille, n’a rien de surprenant. A la frontière entre post-romantisme et dodécaphonisme, elle permet au compositeur d’exploiter au mieux les principes de renouvellement et de non-répétition, deux principes fondamentaux de l’Ecole de Vienne, comme le fait remarquer François-René Tranchefort. L’œuvre est créée à Vienne en 1908, sous la direction de son auteur.

L'Orchestre National de France joue Strauss, Webern et Franck - avec Ann Petersen
L'intégrale du concert
L'Orchestre National de France joue Strauss, Webern et Franck - avec Ann Petersen
Auditorium, Maison de la Radio, Paris
Compositeur
Anton Webern
Anton Webern