Sessions studio
Session studio

Maurice Ravel : Miroirs (Ingmar Lazar)

Durée : 5 minutes

Ingmar Lazar (piano) interprète Miroirs : IV. Alborada del gracioso sur l'océan de Maurice Ravel. Extrait du concert Générations France Musique, le Live, enregistré le 02 mars 2019.

Entre 1904 et 1905, Ravel compose les Miroirs : 5 pièces pour piano qui marquent un tournant dans l’écriture pianistique de Ravel, avec des évolutions harmoniques et un style impressionniste. 2 pièces furent orchestrées : Une barque sur l’océan et Alborada del Gracioso, le morceau le plus connu de l’œuvre. L’attrait pour l’Espagne et sa musique y est manifeste, comme souvent (Boléro, Rhapsodie Espagnole, l’Heure espagnole).

Mais contrairement à la musique d’Albéniz (Suite espagnole) ou de Granados (_Danses espagnole_s), il ne s’agit pas d’une Espagne de paysages, mais plutôt une Espagne de caractères. Le “Gracioso” est un trait de caractère difficile à décrire, mais on pourrait le traduire par “bouffon” (et non “gracieux”, un faux-ami). Ravel tente la comparaison avec le Figaro de Beaumarchais.

L’Alborada del Gracioso, “aubade du bouffon” raconte l’histoire d’un homme qui tente de charmer une demoiselle par une sérénade grotesque ; évidemment elle repousse ses avances, et le ton de la musique est ironique. Les arpèges serrés de la main gauche évoquent la guitare, les figures de triolets de double croches les castagnettes tandis que le motif mélodique répété avec insistance et exubérance est celui du bouffon.

Concert Générations France Musique, le live, du 02 mars 2019
L'intégrale du concert
Concert Générations France Musique, le live, du 02 mars 2019
Théâtre de l'Alliance Française