Concerts
Concert

Ondrej Adámek/Sjon : Man Time Stone Time (création française) dirigé par Kent Nagano

Durée : 24 minutes

Landy Andriamboavonjy (soprano), Nicolas Simeha (baryton), Shigeko Hata (soprano), Anne-Emmanuelle Davy (soprano) et l'Orchestre Philharmonique de Radio France dirigé par Kent Nagano interprètent Man Time Stone Time (création française) d'Ondrej Adámeksur un texte de Sjón.

Co-commande de Radio France / SWR

Extrait du concert donné le 15 février 2020 à 20h en l'Auditorium de Radio France à Paris dans le cadre de la 30ème édition du Festival Présences 2020 : George Benjamin, un portrait.

Dans ses poèmes, Sjón parle souvent des pierres. Dans plusieurs de mes oeuvres, j’ai utilisé les textes de Sjón : Kameny, Steinar et Throwing, écrites sur un poème qui met en parallèle un petit garçon qui joue avec des petites pierres dans une nuit d’été, les lance et observe comment elles s’arrêtent dans l’air pour un moment, avant qu’elles retombent ; tandis qu’une grosse pierre ne se repose pas avant de tomber sur le corps d’une jeune fille de dix-sept ans, amoureuse… Notre opéra commun Seven Stones parle d’un collectionneur de pierres obsédé par celles-ci, qui tue sa femme avec une pierre.

Pour Man Time Stone Time, j’ai choisi cinq poèmes différents de Sjón, un plus ancien et quatre plus récents, que j’ai d’ailleurs aussi utilisés dans Seven Stones. Ces poèmes parlent des pierres dans des énergies différentes et de « nous » dans nos différentes relations avec elles :

I. Pierre-la Terre, nous frappons sur elle pour qu’elle nous laisse entrer.
II. Pierre-la Lune, un mystère qui flotte, qui rayonne, mais qui reste insaisissable.
III. De nombreuses pierres lancées qui frappent et tuent.
IV. La première pierre que Jésus a tenue dans sa main.
V. Une comparaison de l’homme et de la pierre : la différence est le temps ; l’homme devient poussière, tandis que la pierre conserve sa forme.

L’orchestre est un prolongement de ces énergies de pierres et devient avec des bruits, des gestes, des clusters, des glissandi, des harmonies réverbérées ; une roche, le sable, une perle, des pierres précieuses, la lune rayonnante, les pierres-amies, les pierres-ennemies, une foule désireuse de lancer des pierres, des pierres qui volent et qui tuent, des pierres qui jouent avec nous…

Les gestes visuels des solistes (de par la manipulation des objets), amplifiés par une caméra, apportent une nouvelle dimension qui donne l’illusion d’un message concret, mais c’est l’auditeur lui-même qui associe des messages concrets, à chacun de ces gestes visuels et sonores.

O. A.

Kent Nagano
L'intégrale du concert
[Concert filmé] L'Orchestre Philharmonique et les formations vocales de Radio France dirigés par Kent Nagano
Maison de la Radio,Auditorium
Compositeur
Ondrej Adamek
Ondrej Adamek