Sessions studio
Session studio

Beethoven : Sextuor à vent op. 71, III. Menuet. Quasi allegretto

Durée : 2 minutes

Le Quatuor Ellipsos interprète leur transcription du Sextuor à vent en mi bémol majeur op. 71 : III. Menuet. Quasi allegretto de Ludwig van Beethoven. Extrait du concert Génération France Musique, le Live, enregistrée le 05 septembre 2020 au Théâtre de l'Alliance.

Composé en 1796, le Sextuor op.71 de Ludwig van Beethoven est écrit pour 2 clarinettes, 2 cors et 2 bassons.

Cet opus fait partie d'une série d'oeuvres pour diverses formations d'instruments à vent, composées dans les années 1790. En 1805, lors de l'exécution à Vienne de cette oeuvre au caractère dansant et léger, des auditeurs louèrent ses «belles mélodies», ainsi que la «richesse d'idées nouvelles et surprenantes». Cinq années plus tard, Beethoven se décida finalement à faire publier le Sextuor en 1810.

Au moment de le publier, Beethoven prétendit, non sans exagération, l’avoir composé en une seule nuit, manière sans doute d’en excuser les faiblesses. Car, comme l’a écrit Jean Witold, ce sextuor « est à la fois le type même de l’œuvre de commande ou de circonstance et un exercice de style et de plume qui, malgré les inventions qui fourmillent, n’apportent pas grand-chose à sa production ». On peut cependant prêter une oreille à cette œuvre très viennoise, sorte de suite en quatre mouvements, où se manifeste un don inné dans l’art de combiner les timbres et de jouer des possibilités techniques de chaque instrument, ce dont témoigne par exemple la belle virtuosité des interventions de la première clarinette. 

Nicolas Herrouët, membre du quatuor Ellipsos
L'intégrale du concert
Concert Génération France Musique, le live, du 05 septembre 2020
Théâtre de l'Alliance Française