Concerts
Concert

Beethoven : Léonore II, ouverture en Do majeur op. 72bis

14 min
Beethoven : Léonore II, ouverture en Do majeur op. 72bis

Daniel Harding dirige l'Orchestre de Paris dans l’ouverture de l’unique opéra de Beethoven, dans lequel celui-ci célèbre la victoire de la liberté sur la tyrannie.

Léonore est l’unique opéra que l’on doit au compositeur allemand. Composé en 1805, remaniée plusieurs fois, Léonore finira par s’appeler Fidelio en 1814. L’action prend place dans l’Espagne de la fin du XVIIIe siècle où une femme mène un combat acharné pour faire libérer son mari injustement emprisonné par un gouverneur tyrannique. Cette ouverture possède des dimensions hors-normes et retrace de manière instrumentale toute l’intrigue de l’opéra, des murs de la prison à la victoire de la justice contre l’arbitraire. En illustrant par la musique des concepts très précis, cette ouverture annonce parfaitement le poème symphonique à venir au milieu du XIXe siècle.

Le violoniste Renaud Capuçon à la Philharmonie de Cologne
L'intégrale du concert
L’Orchestre de Paris interprète Beethoven, Gluck et Widman - avec Renaud Capuçon
Grande salle Pierre Boulez, Philharmonie 1, Paris