Sessions studio
Session studio

Johannes Brahms : Quatuor à cordes n° 2 en la mineur op. 51 n° 2 (Quatuor Rolston)

Durée : 9 minutes

Le Quatuor Rolston interprète Quatuor à cordes n° 2 en la mineur op. 51 n° 2 : I. Allegro non troppo de Johannes Brahms. Extrait du concert Générations France Musique, le Live, enregistré le 16 mars 2019.

En 1873, Johannes Brahms publie ses deux premiers quatuors à cordes, dans un seul et même opus (51), il a alors 40 ans. Ce n’est pas exactement la première fois qu’il s’essaye à l’exercice, mais la douzaine de quatuors qu’il a écrit durant sa jeunesse ne l’ont jamais suffisamment satisfait pour qu’il les publie. En effet, c’est un genre auquel le compositeur allemand tient beaucoup : un de ceux qui demande le plus de maturité, avec Beethoven et Schubert comme grandes références dans le domaine à l’époque.

Le deuxième quatuor de l’opus, en la mineur, est d’ailleurs certainement inspiré du Quatuor n°13 de Franz Schubert “Rosamunde”, lui aussi en la mineur. Le premier mouvement Allegro non troppo commence avec la même mélancolie, un thème en la mineur d’un grand lyrisme. Mais la différence est que le second thème en majeur, plus agité, suggère la possibilité de sortir de cette mélancolie, alors que chez Schubert il exprime un idéal inatteignable. Le motif d’ouverture du quatuor cite le slogan de son ami violoniste Joseph Joachim (à qui il dédia son Concerto pour violon) : FAE (fa la mi) comme “frei aber einsam” (libre mais solitaire).

Concert Générations France Musique, le live, du 16 mars 2019
L'intégrale du concert
Concert Générations France Musique, le live, du 16 mars 2019
Théâtre de l'Alliance Française