Sessions studio
Session studio

Jean-Sébastien Bach : Partita pour flûte seule en la mineur BWV 1013 "Sarabande"

Durée : 4 minutes

La flûtiste Mathilde Calderini interprète Partita pour flûte seule en la mineur BWV 1013 "Sarabande" de Jean-Sébastien Bach. Extrait du concert Génération France Musique, le Live, enregistrée le 31 octobre 2020.

La Partita en la mineur BWV 1013 est la seule oeuvre sans accompagnement que Jean Sébastien a écrit pour cet instrument, composée à Köthen entre 1722 et 1723 et éditée en 1917 d'après un manuscrit du XVIIIème siècle Solo pour une flûte traversière par Jean-Sébastien Bach

La Sarabande, est une danse lente et grave, à trois temps, dont le rythme trouve sa carrure sur deux mesures. L'accent est sur le deuxième temps de la première des deux mesures. 

Introduite en Espagne vers 1580, elle devient populaire entre 1580 et 1610. Elle s'accompagne de castagnettes. Elle est alors encore rapide, sauvage, énergique, ou au contraire lente et sensuelle (« lente et compassée » Cervantès). 

Cette danse, attestée en Espagne au XVIème siècle, est typique des suites de la musique de l'Ancien-Régime, un des éléments fondamentaux de la suite classique située entre la courante et la gigue. 

Le père Marin Mersenne lui attribuait une origine mauresque (son nom pourrait venir du persan sarband = turban), mais elle aurait été plutôt inspirée de l'Amérique latine (Mexique). Il y avait en Espagne deux types de Sarabandes (zarabanda) : une forme populaire vive et rapide, une chanson à danser, jugée impudique, qui scandalisait le clergé, elle fut un temps interdite, en 1583, sous Philippe II, et la forme lente et grave de la cour.

Elle apparaît dans les milieux aristocratiques français (zarabanda francese) à la fin du XVIème siècle.

Avec la fin de l'Ancien Régime, la sarabande tombe en désuétude. Elle est alors employée comme évocation du style ancien.

L'intégrale du concert
Concert Générations France Musique, le live, du 31 octobre 2020
Théâtre de l'Alliance Française
Compositeur
Maurice Ravel
Maurice Ravel