Sessions studio
Session studio

Georg Friedrich Haendel (transcription M. Torreilles) : Solomon "Arrivée de la Reine de Saba"

Durée : 3 minutes

Le Quintette Magnifica interprète l'Arrivée de la Reine de Saba, extraite de Solomon de Georg Friedrich Haendel, dans une transcription de Michel Torreilles. Extrait du concert Génération France Musique, le Live, enregistrée le 21 novembre 2020.

Solomon de Haendel est un oratorio en trois actes composé Solomon entre le 5 mai et le 13 juin 1748. La première a eu lieu le 17 mars 1749 au théâtre royal de Covent Garden de Londres. Il ne connut pas beaucoup de succès à sa création, mais s’est imposé depuis. C’est à l’âge de 63 ans que Haendel composa Salomon, un oratorio en anglais considéré comme l’un de ses derniers grands chefs-d’œuvre. Avant toute chose, rappelons que le terme « oratorio » trouve son origine dans « oratorium », lieu de prière propre à des exercices spirituels où la musique prend parfois une place de premier plan. 

C’est en Italie que cette forme va voir le jour, se développer et atteindre sa perfection à travers la musique de Haendel. Devenu sujet britannique, Haendel prendra ses distances avec le modèle de l’oratorio italien. Mais en introduisant le genre en Angleterre, il saura lui donner une identité particulière. La spécificité des oratorios de Haendel est qu’ils sont fortement imprégnés de ses expériences artistiques en tant que compositeur d’opéras : action dramatique et affrontement des personnages, le tout dans un mélange subtile de récitatifs, d’airs et de chœurs. 

Salomon est un oratorio monumental décrivant l’apogée du roi biblique de l’Ancien Testament, connu pour son immense sagesse, à travers les trois grands moments de sa vie : la construction du Temple de Jérusalem, le célèbre jugement et la visite de la reine de Saba. 

La troisième partie évoque la venue à Jérusalem de Nicaule, reine de Saba, qui se voit offrir une visite guidée des plus grandes gloires du royaume par Salomon. L’air introductif est sans doute un des plus célèbres de Haendel bien que peu de gens savent qu’il est extrait de cet oratorio. Ce passage instrumental court et vif pour deux hautbois et cordes dépeint à merveille les richesses du roi Salomon et l’image flamboyante qu’il veut donner à sa visiteuse.

L’arrivée de la reine de Saba est sans doute l’un des morceaux les plus connus de Haendel. Il a même été joué aux Jeux Olympiques de Londres en 2012 lors de la Cérémonie d'Ouverture.  

Vassilena Serafimova (à l'arrière) & Ina Kancheva
L'intégrale du concert
Concert Générations France Musique, le live, avec Vassilena Serafimova, Diego Salamanca, le trio Zadig...
Théâtre de l'Alliance Française