Concerts
Concert

Saint-Saëns : Concerto pour violon et orchestre n°3 en si mineur op. 61

Durée : 30 minutes

Daniel Lozakovitch joue, avec l'Orchestre national de France sous la direction de Cristian Măcelaru, le 3e Concerto pour violon de Camille Saint-Saëns, composé en 1880. Extrait du concert donné le 10 septembre 2021 à la Maison de la Radio.

Structure

  1. Allegro non troppo

  2. Andantino quasi allegretto

  3. Molto moderato e maestoso. Allegro non troppo

Saint-Saëns composa trois concertos pour violon et orchestre, et en laissa inachevé un quatrième. Le Concerto en si mineur op. 61 est de loin le plus célèbre ; donné en première mondiale par Pablo de Sarasate, qui avait déjà créé le Premier Concerto pour violon en la mineur du même Saint-Saëns (et recevra également en dédicace l’Introduction et Rondo capriccioso), il suit d’un an le célèbre Concerto op. 77 de Brahms que créa Joseph Joachim.

Saint-Saëns ne cherche pas ici à renouveler le genre : il fait se succéder les trois mouvements traditionnels à la faveur d’une forme très maîtrisée qui laisse s’exprimer la virtuosité de l’interprète sans la solliciter abusivement.

Le premier mouvement, qui cède très vite la parole au soliste, fait alterner l’énergie et la douceur et se conclut sans cadence. Le mouvement lent, manière de sicilienne, fait dialoguer le soliste avec les bois, avec le hautbois en particulier, et s’achève dans une ambiance de douceur et de sérénité que vient rompre le finale : d’abord marqué Molto moderato e maestoso, ce mouvement est le plus théâtral des trois. Il combine plusieurs thèmes qui conduisent à une espèce de « portique » (le mot est de François-René Tranchefort) confié aux cuivres, qui abandonnent cependant le mot de la fin au soliste.

Concert de rentrée de l'Orchestre national de France en direct vidéo !
L'intégrale du concert
Concert de rentrée de l'Orchestre national de France en vidéo
Maison de la Radio et de la Musique,Paris
Compositeur·rice
Camille Saint-Saëns
Camille Saint-Saëns