Concerts
Concert

Brahms : Concerto pour piano et orchestre n°2 joué par François-Frédéric Guy

Durée : 59 minutes

François-Frédéric Guy interprète le concerto pour piano n°2 en si bémol majeur de Johannes Brahms, aux côtés de l'Orchestre philharmonique de Radio France dirigé par Adrien Perruchon. Enregistré le 12 décembre 2014 à l'Auditorium de la Maison de la Radio (Paris).

Très bon pianiste, c’est Brahms lui-même qui interprète son Concerto pour piano n° 2 lors de sa création en novembre 1881 à Budapest. L’enthousiasme du public est tel qu’il efface le douloureux souvenir laissé par le Concerto pour piano n°1 en 1859. Les représentations s’enchaînent en Allemagne, en Suisse, en Autriche. Il faut dire que les deux œuvres n’ont rien à voir. « Autant [le Premier Concerto] était rude et nordique, autant celui-ci, (…) bénéficie d’un orchestre aéré et d’une légèreté de touche jamais atteinte par Brahms dans ses autres œuvres orchestrales. » (Gilles Saint-Arroman)

Ses quatre mouvements lui donnent une forme assez inhabituelle pour un concerto, le rapprochant davantage d’une symphonie. D’autant plus que Brahms y inclut un scherzo (l’Allegro appassionato) qu’il destinait d’abord à son Concerto pour violon. Il écrit d’ailleurs à son ami Herzogenberg : « je dois vous dire que j’ai écrit un petit concerto pour piano, avec un joli petit scherzo. » Autre mouvement remarquable, le Troisième Mouvement (Andante) s’ouvre sur un solo de violoncelle et donne parfois l’impression « d’un double concerto » (André Lischke).

  1. Allegro non troppo
  2. Allegro appassionato
  3. Andante
  4. Allegretto grazioso
Adrien Perruchon dirige Brahms et Dvorak
L'intégrale du concert
L'Orchestre philharmonique de Radio France joue Brahms et Dvořák - avec François-Frédéric Guy
Grand Auditorium, Radio France
Compositeur
Johannes Brahms
Johannes Brahms