Concerts
Concert

Max Bruch : Concerto pour violon et orchestre n°1 interprété par Gil Shaham

Durée : 28 minutes

Gil Shaham interprète le Concerto pour violon n°1 en sol mineur de Max Bruch, avec l'Orchestre philharmonique de Radio France dirigé par Myung-Whun Chung. Enregistré le 12 juin 2015 à l'Auditorium de la Maison de la Radio (Paris).

Lyrique à souhait, empreint de virtuosité, le Concerto pour violon n°1 en sol mineur est tellement joué qu’il fait de l’ombre au reste de la production de Max Bruch. A tel point que le compositeur écrit un poème teinté d’ironie pour en interdire l’exécution ! (Nicolas Southon)

L’œuvre connaît deux versions successives. Une première, donnée en avril 1866, puis révisée avec l’aide du violoniste Joseph Joachim. La version définitive est quant à elle créée le 7 janvier 1868 à Brême.

Le Concerto de Bruch s’inspire de la musique de Mendelssohn. Selon, Joseph Joaquim « les Allemands ont quatre concertos pour violon. » Et après avoir cité ceux de Beethoven, Brahms et Mendelssohn, il déclare que « le plus riche, le plus envoûtant, fut écrit par Max Bruch ».

L’œuvre débute par un Allegro moderato, dont la forme assez libre fait dire à François-René Tranchefort qu’on pourrait « parler d’une forme rhapsodique avec le dialogue entre le soliste et l’orchestre ». Lui succèdent un Allegro très mélodieux et un Allegro energico imprégné des musiques tziganes.

L'Orchestre philharmonique de Radio France joue Mahler et Bruch - avec Gil Shaham
L'intégrale du concert
L'Orchestre philharmonique de Radio France joue Mahler et Bruch - avec Gil Shaham
Auditorium, Maison de la Radio, Paris
Compositeur
Max Bruch
Max Bruch