Sessions studio
Session studio

Carl Friedrich Christian Fasch: Sonate en Ut Majeur : II. Andante III. Presto

Durée : 5 minutes

Le claveciniste Philippe Grisvard interprète la Sonate en Ut Majeur : II. Andante III. Presto de Carl Friedrich Christian Fasch. Extrait de l’émission « Génération France Musique, le live » enregistrée le 14 novembre 2020 au Théâtre de l'Alliance Française et présentée par Clément Rochefort.

Compositeur méconnu hormis par les spécialistes et les mélomanes avertis, Carl Friedrich Christian Fasch (1736-1800) est associé à l'Académie de chant de Berlin, pour en être le fondateur en 1791. Cette Académie constituait la plus ancienne salle de concert de Berlin. Elle est surtout connue pour la recréation de la Passion selon Saint Matthieu de J.S. Bach sous l’impulsion de Mendelssohn à Berlin. C'est le mercredi 11 mars 1829, à 6 heures du soir, par un temps printanier que la salle de la Sing-Akademie résonne des premières notes d’une œuvre qui n’a plus été jouée depuis la mort de son auteur en 1750 : la Passion selon saint Matthieu de Johann Sebastian Bach. 

"... Un événement important et heureux est sur le point d’arriver pour le monde musical, mais d’abord pour Berlin. Dans les premiers jours de mars la « Musique de la Passion selon l’Évangéliste Matthieu » de Johann Sebastian Bach sera donnée sous la direction de Monsieur Félix Mendelssohn Bartholdy. L’œuvre la plus importante et la plus sacrée du plus grand musicien voit ainsi le jour après avoir été dissimulée pendant près d’un siècle, une grande fête de la religion et de l’art". Berliner Allgemeine Musikalische Zeitung, 6,1829, p. 6, cité in MARTIN GECK Die Wiederentdeckung der Matthäuspassion im 19. Jahrhundert. Die zeitgenössischen Dokumente und ihre ideengeschichtliche Deutung, Regensburg, Gustav Bosse Verlag, 1967, p. 25.

La postérité n’a pas autant retenu le nom de Carl Friedrich Christian Fasch malgré le fait qu'il ait mené une belle carrière puisqu’il était claveciniste du roi de Prusse Frédéric II. Le compositeur a détruit une bonne partie de ses compositions ce qui a contribué à son oubli. 

Théotime Langlois de Swarte (violon baroque) et Thomas Dunford (archiluth)
L'intégrale du concert
Concert Générations France Musique, le live, du 14 novembre 2020
Théâtre de l'Alliance Française