Concerts
Concert

Mieczyslaw Weinberg : Aria op 9

Durée : 3 minutes

Mirga Gražinytė-Tyla et l'Orchestre Philharmonique de Radio France interprètent l'Aria op 9 de Mieczyslaw Weinberg. Concert donné sans public en direct de l'Auditorium de la Maison de la Radio et de la Musique à Paris, le 9 avril 2021.

Version pour orchestre Créé par le Quatuor Danel à l'Université de Manchester le 17 novembre 2009

Né à Varsovie dans une famille de musiciens juifs polonais, Weinberg étudia d’abord  au Conservatoire de sa ville natale avant de partir en 1939 pour Minsk, capitale de la  République socialiste soviétique de Biélorussie, fuyant l’invasion allemande de la Pologne.  Il y poursuivit jusqu’en 1941 des études de composition avec Vasily Zolotarev. Au moment  de l’invasion de l’URSS par les nazis, il trouva refuge à Tachkent, capitale de l’Ouzbékistan. C’est là qu’il se maria et composa ses premières œuvres importantes. Grâce à l’appui  de Chostakovitch, dont la rencontre et l’amitié furent pour lui déterminantes, il s’installa  en 1943 à Moscou, où il vécut le reste de son existence. La même année, ses parents et  sa sœur, restés à Varsovie, disparaissaient, déportés dans le camp de concentration de  Trawniki. 

L’Aria pour quatuor à cordes date de l’époque où Weinberg travaille à Tachkent à sa  première symphonie, dédiée à l’Armée rouge. Ce n’est pas la première fois qu’il écrit pour  cette formation, puisqu’il est déjà l’auteur de deux quatuors à cordes. Cette page est jouée  d’un bout à l’autre avec sourdine, ce qui ajoute à son caractère intime. Le premier violon  y exhale en un mélancolique ré mineur une mélodie plaintive et sinueuse à laquelle les  trois autres instruments accompagnants se joignent par intermittence. Weinberg l’avait en  assez haute estime pour l’orchestrer et en faire le deuxième mouvement de sa Suite op. 26  (1945). Il en réalisa aussi une transcription pour violon et piano, sous le titre Chant sans  paroles, en 1947. 

Gilles Saint Arroman

Mirga Gražinytė-Tyla
L'intégrale du concert
Mirga Gražinytė-Tyla et Patricia Kopatchinskaja jouent Chostakovitch et Weinberg
Auditorium de la Maison de la Radio et de la Musique
Compositeur·rice
Mieczyslaw Weinberg
Mieczyslaw Weinberg