Sessions studio
Session studio

Antonio Vivaldi : Juditha Triumphans, Deuxième Partie : « Armatae face » (Ensemble Jupiter/Léa Desandre)

Durée : 3 minutes

L'Ensemble Jupiter et Léa Desandre (mezzo-soprano) interprètent Juditha Triumphans, Deuxième Partie : « Armatae face » de Antonio Vivaldi. Extrait du concert Générations France Musique, le Live, enregistré le 30 mars 2019.

Antonio Vivaldi a composé quatre oratorios, mais malheureusement seulement Juditha Triumphans a survécu (sans son ouverture). Inspiré du livret en latin de Iacopo Cassetti, lui-même inspiré du Livre de Judith, l'oratorio de Vivaldi est une description allégorique de la victoire vénitienne contre les Turcs en 1716: Bethulia (une représentation de Corfù) est assiégée par Alì Pascìa et libérée triomphalement par Judith (représentant de Venise), symbole de l’unité chrétienne suite à son alliance avec l’Autriche. Le libretto de Cassetti, divisé en deux parties parfaitement équilibrées, alterne airs et récitatifs, selon un modèle d'opéra traditionnel. 

Composé alors que Vivaldi était toujours professeur de violon et compositeur en résidence à l'Ospedale della Pietà, les personnages de l'oratorio, hommes et femmes, étaient interprétés uniquement par les ensembles entièrement féminins de l'Ospedale, y compris un chœur entièrement féminin pour les soldats Assyriens et les femmes de Bethulian. Une riche instrumentation à sa disposition, Vivaldi exploite les timbres variés de l'orchestre de l'Ospedale pour son oratorio.

L'air « Armatae face » de Vagaus, le chef eunuque Assyrien, est un appel aux armes vigilant, qui évoque des serpents, des "sauvages sordides" et une violence générale.

Concert Générations France Musique, le live, avec ici Lea Desandre et l'Ensemble Jupiter
L'intégrale du concert
Concert Générations France Musique, le live : Quatuor Zaïde, Ensemble Jupiter, Lea Desandre...
Théâtre de l'Alliance Française