Sessions studio
Session studio

Alessandro Scarlatti : Se ti lascio

Durée : 5 minutes

Juliette de Banes Gardonne, Patrick Langot, Benjamin Narvey et Camille Delaforge interprètent Se ti lascio de Alessandro Scarlatti. Une émission enregistrée le 9 janvier 2021 au Théâtre de l'Alliance Française et présentée par Clément Rochefort.

Alessandro Scarlatti figure comme l'un des principaux compositeurs de musique baroque puis comme l'un des musiciens les plus célèbres de son temps, laissant un répertoire composé de 120 opéras et plus de 600 cantates faisant de lui un des principaux maîtres du genre.

Le nombre impressionnant de cantates s'explique mieux lorsqu'on imagine que ces œuvres naissent, en partie, lors de la prohibition papale de l’opéra à Rome : en 1697, Innocent XII fait fermer le teatro Tordinona (de Christine de Suède) et interdit les représentations musicales au teatro Capranica en 1699. Soutenue par les mécènes romains, les cardinaux Ottoboni et Pamphilj, le prince Ruspoli, la demande de cantates de chambre se renouvelle et ces mécènes et destinataires sont souvent les auteurs présumés des poèmes, tel Pietro Ottoboni dissimulé sous son pseudonyme de l'Académie d'Arcadie, Crateo Ericinio.

En outre le nombre d'excellents chanteurs en Italie, notamment des castrats, est important (plus qu'ailleurs en Europe). Les cantates « jouent le même rôle que le madrigal pour Monteverdi : un laboratoire et un creuset d'inspiration » et elles « s'adressent au petit auditoire des connaisseurs ». À cette époque, la cantate est de loin la forme musicale préférée de la noblesse et de la bourgeoisie, où dans l'intimité s'expriment les sentiments et le thème privilégié de ces œuvres : l'amour.

Les cantates de Scarlatti ne sont que rarement datées. Lorsqu'elles le sont, il est possible de dégager trois périodes :

  • 1688–1703 : cantates de jeunesse
  • 1703–1708 : cantates de la période romaine
  • 1709–1725 : dernières cantates. 
Juliette de Banes Gardonne
L'intégrale du concert
Concert Génération France Musique, le live, avec Lorène de Ratuld, Félicien Brut, Juliette de Banes Gardonne
Théâtre de l'Alliance Française
Compositeur·rice
Alessandro Scarlatti
Alessandro Scarlatti