Concerts
Concert
Vendredi 19 avril 2013

L'Orchestre philharmonique de Radio France joue Kaija Saariaho

Santtu-Matias Rouvali dirige l'Orchestre philharmonique de Radio France dans trois oeuvres de la compositrice finlandaise Kaija Saariaho : "Asteroid 4179 : Toutatis", "Lanterna Magica" et "Leino songs". Concert enregistré le 19 avril 2013 à la Cité de la Musique (Paris).

Cité de la Musique, Paris

Kaija Saariaho s’inspire ici de l’astéroïde Toutatis, dont l’orbite est passée proche de la Terre à plusieurs reprises, notamment en 2004 et en 2012. Fascinée par « sa forme inhabituelle et la complexité de sa rotation », la compositrice finlandaise se lance dans l’écriture d’une brève pièce pour orchestre en 2005. Elle « était destinée à compléter le projet de Simon Rattle et de l’Orchestre Philharmonique de Berlin autour des Planètes de Holst. »

La « Laterna Magica » fait de son côté écho à l’autobiographie d’Ingmar Bergman, dont elle reprend le titre. A travers l’emploi de différents tempos, Kaija Saariaho entend reproduire la variété des paramètres d’une lanterne magique, « première machine capable de créer l’illusion d’une image en mouvement ».

Enfin, les « Leino Songs » reprennent les textes du poète finlandais Eino Leino. Les thèmes de la solitude et de la mort sont sans cesse confrontés à la lumière créatrice. « Chaque chanson est une vision éblouissante sur la plage noire de la mélancolie », selon Susanna Välimäki. Les mélodies ont été composées pour la voix d’Anu Komsi « qui contient de la noirceur aussi bien que de la clarté ».