Annie Cordy, invitée de Benoît Duteurtre - Etonnez-moi Benoît du 29 mai 2010 (1/2)

Dans l'émission Etonnez-moi Benoît du 29 mai 2010, Benoît Duteurtre recevait Annie Cordy, "la plus grande fantaisiste de la seconde moitié du XXe Siècle". Opérette, music-hall, Annie Cordy revient sur sa riche carrière.

Annie Cordy, invitée de Benoît Duteurtre - Etonnez-moi Benoît du 29 mai 2010 (1/2)
Annie Cordy, invitée de Benoît Duteurtre le 29 mai 2010, évoque sa carrière. , © Getty / Maher Attar

À ÉCOUTER

Etonnez-moi Benoît avec Annie Cordy le 29 mai 2010

Benoît Duteurtre recevait Annie Cordy le 29 mai 2010 dans une émission très joyeuse, à l'image de son invitée. 

"J'ai débarqué à Paris le 1er mai 1950, le jour du travail. Je n'ai plus arrêté depuis !" 

Dynamique, enjouée, Annie Cordy a gardé toute sa vie sa passion intacte. "Mon secret, c'est la passion de ce métier, la passion de partager avec les gens qui viennent me voir, la passion de chanter, de jouer". La retraite, elle n'y a jamais pensé ! 

Annie Cordy a démarré sa carrière dans l'opérette et raconte ses débuts dans la pièce "No, no, Nanette".
En 1952, son premier grand rôle lui est donné dans l'opérette "La Route fleurie". 

Dans l'émission Etonnez-moi Benoît du 29 mai 2010, Benoît Duteurtre recevait Annie Cordy, "la plus grande fantaisiste de la seconde moitié du XXe Siècle". Opérette, music-hall, Annie Cordy revient sur sa riche carrière. Taille recommandée 250 caractères – Limite 300 caractères – Restants 80Annie Cordy remporte le prix Chevalier, célèbre concours de chant. Puis viendront les opérettes, les tours de chants... 

Production : Benoît Duteurtre
Réalisation : Sophie Pichon

Ecouter la seconde partie de l'émission