Visite de la maison Nougaro, amarrée sur le canal du Midi

Le 9 septembre 2019, date à laquelle Claude Nougaro aurait fêté ses 90 ans, la ville de Toulouse inaugurait une péniche dédiée à l’artiste, sur « l’eau verte » du canal du Midi. Et depuis, des centaines de curieux viennent visiter le lieu en mémoire de l’artiste.

Visite de la maison Nougaro, amarrée sur le canal du Midi
La péniche, maison Nougaro, inaugurée le 9 septembre 2019, © Maxppp / Xavier de Fenoyl

Elle s’appelle la maison Nougaro et pourtant, elle ne se situe ni dans la maison natale du chanteur, ni dans son appartement toulousain. C’est sur l'eau du canal du Midi que la ville de Toulouse a inaugurée une péniche rendant hommage à Claude Nougaro, le 9 septembre 2019, date à laquelle le chanteur aurait eu 90 ans. 

Depuis, le lieu accueille des centaines de visiteurs qui souhaitent rendre hommage au chanteur, comme Elisabeth, venue du Lot : « C’est une grande émotion, il y a des photos que je ne connaissais pas, des textes que j’ai entendus. Revoir tous ces écrits, toutes ces choses très personnelles, ça me touche énormément », déclare-t-elle. 

Rendre hommage à l’œuvre vivante de Nougaro 

Parmi  les manuscrits exposés, il y en a un qui a particulièrement attiré l'attention d'Elisabeth, celui de sa chanson favorite, Un Été. Le lieu qui regorge de photos, d’objets issus de l’appartement de Nougaro a été imaginé il y a 10 ans par les membres de l’association Maison Claude Nougaro. Frédéric Castex en fait partie et pour lui, pas question de créer un musée : « Ça ne ressemblait pas à Claude ! », affirme-t-il, rappelant que le chanteur disait lui-même ne pas vouloir de statue pour ne pas avoir de déjection de pigeon sur la tête. 

Frédéric Castex imagine « difficilement un lieu dans lequel on aurait mis les choses sous cloche »,  pour célébrer la mémoire d'un artiste dont l’œuvre « est extrêmement vivante, très vivace, touche à tout ce qui est humain ». Il conclut : « Et puis quel est l’intérêt fondamental de regarder le lit dans lequel dormait Claude Nougaro ? Pouvoir jouer sur le piano sur lequel il a travaillé, je comprends mieux l’intérêt ». 

Retrouver et raconter son Nougaro 

Ici on joue, on chante, on danse. Chaque soir, l’espace exposition se transforme en bar-cabaret. A l’origine de ce lieu, il y a la fille du chanteur, Cécile Nougaro, présidente de l’association.  Avec cette péniche  ce sont chaque jour des dizaines de passionnés qui viennent lui raconter leur Claude Nougaro : « Ce qui me plait dans cette maison, et qu’il n’y aurait pas dans un musée, c’est que les gens ont envie d’y apporter leur vie. Parce que mon père fait partie de la leur.  Et donc, ça fonctionne aussi dans l’autre sens, la vie de tous ces gens-là fait partie de la vie de mon père ».  

Pour perpétuer l’œuvre de Claude Nougaro, une scène dans la péniche sera dédiée à tous les artistes poètes et chanteurs héritiers de l’immense discographie du jazzman.