Victoire totale pour le jeune chef Yao-Yu Wu à Besançon

Le taïwanais de 24 ans, Yao-Yu Wu, a raflé, samedi 21 septembre, la totalité des récompenses à l’issue du 53e Concours de jeunes chefs d’orchestre de Besançon. Il repart avec le Grand Prix, le Coup de cœur du public et le Coup de cœur de l’orchestre.

Victoire totale pour le jeune chef Yao-Yu Wu à Besançon
Concours Besançon chef d'orchestre

Yao-Yu Wu a réussi un triplé retentissant lors du 53e Concours de jeunes chefs d'orchestre de Besançon. Samedi 21 septembre, ce jeune taïwanais de 24 ans ne s'est pas contenté du Grand Prix du jury, il a également raflé le Coup de coeur du public et celui de l'orchestre. Il a devancé en finale l'allemand Kiril Stankov et le hongrois Huba Hollokoï, 32 ans.

Pendant le concours, qui s'est tenu du 16 au 21 septembre à Besançon, « J'ai eu l'honneur de jouer avec un très grand orchestre et de rencontrer de grands chefs d'orchestre », a déclaré le lauréat en saluant les deux autres candidats. C'est la deuxième fois qu'un taïwanais remporte le Grand Prix après Shao-chia Lü en 1998. Un prix récompensé par une bourse de 12 000 euros, une montre de luxe et la possibilité de diriger une vingtaine d'orchestres à travers le monde.

Les trois finalistes devaient diriger l'Orchestre national de Lorraine et le violoniste Olivier Charlie r pour interpréter trois morceaux devant le jury du concours présidé par le chef d'orchestre allemand, Gerd Albrecht, qui avait lui-même remporté le concours en 1957. Le premier morceau joué a été Musubi II, partition pour orchestre symphonique de la compositrice japonaise en résidence et membre du jury, Misato
Mochizuki, commandée spécialement pour le concours. Les deux autres étaient le premier mouvement du Concerto pour violon et orchestre en ré majeur, opus 77, de Johannes Brahms et L'oiseau de feu, suite numéro 2 d'Igor Stravinsky.

Le directeur du Festival de musique de Besançon, Jean-Michel Mathé, dans le cadre duquel se tient le concours, a tenu à féliciter Kiril Stankov et Huba Holloköi. « Un choix a été fait, mais le jury considère que les candidats avaient de grandes qualités et il est sûr qu'ils auront une belle carrière », a-t-il déclaré. Quelques 296 participants de 46 nationalités s'étaient présentés aux présélections de Pékin, Berlin, Montréal et Besançon et 20 avaient été choisis pour participer aux phases finales à Besançon.

Fondé en 1951, le Concours international de jeunes chefs d'orchestre de Besançon se tient tous les deux ans. Il a été remporté par de célèbres chefs tels que Michel Plasson, Seiji Ozawa, Zdeneck Macal, Sylvain Cambreling, Yutaka Sado ou Kazuki Yamada.

Avec AFP

Sur le même thème