Vente d’un violon fabriqué à partir d’une boite de cigares de Churchill

Un violon fabriqué en 1956 par William Robinson va être vendu aux enchères le 25 octobre à Londres. Sa particularité : son bois provient d’une boite de cigares ayant appartenu à Winston Churchill.

Vente d’un violon fabriqué à partir d’une boite de cigares de Churchill
Winston Churchill en 1940 © Cecil Beaton, collection de l'Imperial War Museum

Sur son dos, on peut lire la mention « Made in Havana – Cuba ». Un violon fabriqué à partir d’une boite de cigares ayant appartenu à Winston Churchill va être vendu aux enchères le 25 octobre à Londres en Angleterre. Conçu en 1956 par William Robinson, qui, selon les vendeurs, a passé son enfance à transformer des boites en violons, il a notamment été joué par Yehudi Menuhin lors d’une émission de radio aux Etats-Unis en 1958. Plus récemment, la radio anglaise Classic FM a demandé à la violoniste Kerenza Peacock si elle pouvait l’essayer. Verdict : « C’est un défi de jouer dessus car il est très petit ! » constate la musicienne qui ajoute, « c’est comme de jouer sur un violon pour enfant. Mais il a un son très mature, doux et agréable. J’ai apprécié l’utiliser, parce qu’il sonne bien tout d’abord, mais aussi car j’aime son histoire. Je n’arrive pas à croire qu’il a été fabriqué avec une boite de cigares ! Heureusement il ne sent pas le tabac. »

Vendu par la maison Ingles & Hayday, sa mise à prix est estimée entre 500 et 1 000 livres.