Vanessa Mae, une violoniste aux Jeux Olympiques de Sotchi

La violoniste aux 10 millions de disques vendus Vanessa Mae a pris part mardi 18 février au slalom géant des Jeux Olympiques d’Hiver à Sotchi.

Vanessa Mae, une violoniste aux Jeux Olympiques de Sotchi
Vanessa Mae aux Jeux Olympiques d'Hiver de Sotchi (© Michael Kappeler/dpa/Corbis)

Elle est arrivée à la 67ème et dernière place, mais est sans doute la plus performante des instrumentistes professionnelles aux Jeux Olympiques : Vanessa Mae a descendu mardi 17 février le slalom géant à Sotchi. Elle concourrait sous le patronyme de son père, Vanakorn.

Née à Singapour, c’est sous les couleurs de la Thaïlande (pays de son père), et non sous celles de la Grande-Bretagne (son pays d’adoption) que la violoniste a tenu son pari de participer aux Jeux. Comme le rappelle le quotidien Le Figaro, « la Thaïlande n’est pas un pays très qualifié dans le domaine du ski (…). Les critères de sélection sont donc plus souples, ce qui laisse une chance d’aligner un athlète aux JO ».

Vanessa Mae a souvent fait parler d’elle : jeune prodige, elle se produit dès ses 13 ans, notamment avec de grandes formations reconnues, comme l’Orchestre symphonique de Londres. Plus récemment, c’est son approche de la « techno-acoustic Fusion » (langage musical de son cru), un mélange de styles musicaux différents, qui a fait d’elle une « icône » britannique du violon.

Avec cette participation aux Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi, Vanessa Mae poursuit la construction de son image : celle d’une personne pour qui rien n’est impossible… La preuve en images :