Une semaine « portes ouvertes » inaugurera le « nouveau » CRR Perpignan Méditerranée

Après 15 mois de travaux et 9,5 millions d’euros investis, le Conservatoire à rayonnement régional de musique, danse et arts dramatiques de Perpignan ouvre symboliquement ses portes dès lundi prochain. Une réhabilitation coûteuse et un choix pour cette institution au cœur de la vie culturelle perpignanaise.

Une semaine « portes ouvertes » inaugurera le « nouveau » CRR Perpignan Méditerranée
CRR de Perpignan

Après plus d’un an de travaux de réhabilitation, le Conservatoire à rayonnement régional de musique, danse et arts dramatiques Perpignan Méditerranée sera inauguré symboliquement sous son nouveau jour le 6 octobre prochain. Une semaine « portes ouvertes » permettra aux riverains de découvrir les nouveaux lieux à travers un programme de concerts et de spectacles toute la semaine du lundi 5 au samedi 10 octobre.

« C’est une inauguration symbolique », comme nous a expliqué Sébastien Gabillat, directeur adjoint et chargé des actions culturelles, « parce que le conservatoire à continué à travailler pendant toute la période de travaux, un vrai défi pour toutes les équipes. »

Il aura fallu 15 mois de travaux et 9,5 millions d’euros pour que les 4 300m2 existants de l’ancien Conservatoire de musique, danse et arts dramatiques de Perpignan se modernisent et se dotent de nouveaux espaces de travail. Les anciens locaux rénovés et remis aux normes et une extension de près de 2700 m2 supplémentaires, avec notamment deux grandes salles de musique de plus de 100m2, de nouvelles salles pour les cours individuels ou quatre nouvelles salles dédiées à la danse, un dispositif qui accueillit 1500 élèves inscrits, et près de 3000 qui viennent pour différentes activités en dehors du cursus habituel.

« Certes, il a fallu investir 9,5 millions d’euros, mais c’est l’argent employé en faveur de la formation musicale et de la formation des jeunes. » Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan :

Une réhabilitation couteuse in situ de son site historique, un choix qui a pour objectif de préserver la place du Conservatoire au cœur de la ville et d’inscrire dans la continuité les actions en direction des publics défavorisés, comme nous a expliqué Sébastien Gabillat :

« Notre conservatoire se trouve en plein centre de Perpignan, au cœur du quartier culturel, mais aussi à proximité des quartiers défavorisés qui sont St. Mathieu et St. Jacques. Construire un nouveau conservatoire ailleurs, cela aurait signifié briser tous les liens historiques que nous avons tissés avec les Perpignanais et anéantir tout ce que l’on a déjà construit en matière de mixité sociale et la culture. Notre auditorium de 300 places est extrêmement fréquenté pour les spectacles du conservatoire, mais nous travaillons très activement avec les structures associatives, sur les projets à vocation sociale ou les cultures urbaines, et notamment avec la Casa Musicale, qui se trouve juste à coté. »

Sur le même thème