Une rentrée scolaire en musique dans le Tarn

Lundi 2 septembre, la rentrée sonnait pour plus de 12 millions d’élèves partout en France. Pour dédramatiser ce moment crucial, notamment pour les nouveaux dans les établissements, elle s’est faite en musique. Reportage à Marssac-sur-Tarn.

Une rentrée scolaire en musique dans le Tarn
Rentrée en musique dans l'école de Marssac-sur-Tarn, © Clément Buzalka

Cette année encore, de nombreux établissements ont joué le jeu de la rentrée en musique. C'est notamment le cas à Marssac-sur-Tarn, où le directeur de l'école, Joël Scaïni, affirme que cette initiative instaure un climat de convivialité pour démarrer l'année : « Ils sont contents d’être là, tout de même. Le jour de la rentrée, il y a un petit peu de stress, mais il s’évacue rapidement, grâce à la musique. Notamment pour les nouveaux, les nouveaux arrivants, qui eux n’ont pas chanté, forcément. Mais ils se sont retrouvés au milieu des autres, dans une ambiance festive et musicale. Cela participe à leur intégration. »

Instaurée par le ministère de l'Education Nationale, cette initiative célèbre sa 3e édition en 2019. Plus ou moins imposée aux établissements, elle présente tout de même quelques difficultés dans sa mise en pratique : « Ce n’est pas évident à préparer, puisque les enfants ont travaillé les chants l’année précédente, en juin. C’est un peu un « one-shot ». C’est-à-dire qu’ils arrivent, ils rentrent de vacances, accompagnés par leurs parents, ils retrouvent leurs camarades et leur environnement de travail. Aussi, ce n’est pas très simple à organiser, mais ça se fait, la preuve. » 

Le premier accès aux arts

Dans cette école de 290 élèves, à Marssac, près d’Albi, voilà deux ans que les instituteurs font appel à des intervenants en musique dans leurs classes, pour mettre en place plusieurs projets artistiques, une chorale, représentations dans l’école et dans la ville… La rentrée en musique en est une illustration. Et Jérôme Bourne Branchu, le directeur d’académie, y est très attentif. Derrière ce moment festif, c’est tout un développement des arts dans les écoles qui se met en place.

« Il y a un enjeu dans l’enjeu. C’est-à-dire que l’enjeu de la rentrée en musique, c’est de donner cette dimension esthétique, plaisante, heureuse à la rentrée scolaire. Il y a aussi un enjeu de fond, qui est le développement du chant choral, et de la pratique artistique musicale, dans le cadre des écoles. La rentrée en musique, en est une expression, mais ce n’est pas la seule. L’objectif est d’installer dans toutes les écoles une chorale d’école et de favoriser la pratique du chant. D’abord parce que c’est un objet d’apprentissage et éducatif, mais aussi parce qu’à travers le chant et les chorales, il y a d’autres compétences qui se jouent. »

Du chant choral et une initiation aux instruments pour la rentrée à Marssac-sur-Tarn
Du chant choral et une initiation aux instruments pour la rentrée à Marssac-sur-Tarn, © Clément Buzalka

L’école au cœur de la culture

Ecoute, attention, cohésion, capacité à se produire : ces compétences. sont nombreuses. Marie-Véronique Drouard-Guiet est institutrice, en charge des grandes-sections de maternelle et des CP. Et elle le sait, la musique joue un rôle essentiel dans les relations entre les enfants mais aussi entre les élèves et les adultes : 

« Quand on est dans une chorale, il faut savoir se positionner, écouter l’autre, écouter le chef d’orchestre et bien le regarder. Chanter ensemble, c’est aussi vivre ensemble. Il y a donc beaucoup de compétences à la fois musicales et transversales de vivre-ensemble qui sont travaillées, par le biais du chant choral et de la musique. Le but est aussi de faire découvrir aux enfants des choses qu’ils ne connaissent pas : des musiciens, des instruments, des chants, le nom des notes. Tout cela est un enrichissement culturel. »

Pour les notes, c’est déjà réglé. les enfants ont eu droit à un atelier de découverte des instruments de musique, dans la cour de l’école, pour honorer leur première matinée de l’année, avec une option montée de gamme, cela va de soit.