Un théâtre britannique oblige une spectatrice à retirer son badge anti-Brexit

Vicki Elcoate a été contrainte de retirer son badge anti-Brexit pour pouvoir assister à une représentation à l’Adelphi, théâtre musical à Londres. L’établissement s’est ensuite excusé.

Un théâtre britannique oblige une spectatrice à retirer son badge anti-Brexit
Des manifestants anti-Brexit, le 27 mars 2019, © Maxppp / Victoria Jones

Alors qu’elle revenait de la manifestation anti-Brexit organisée à Londres le 23 mars 2019, Vicki Elcoate a été confrontée à une toute autre ambiance en arrivant à l’Adelphi Theatre. Un homme qui travaille pour l’établissement, spécialisé dans les comédies musicales, lui a ordonné de retirer son badge « Forever EUropean » pour pouvoir entrer dans la salle, rapporte The Guardian

« Ayant participé à une marche heureuse et pacifique, je n’y ai tout simplement pas cru » a-t-elle déclaré au journal britannique avant d’ajouter « ce n’était qu’un petit badge, mais la personne qui travaillait pour le théâtre a insisté sur le fait que l’établissement interdisait tout slogan politique. Nous nous sommes disputés donc la file d’attente s’est agrandie, ce qui était plutôt embarrassant. »

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Vicki Elcoate précise qu’elle avait acheté ces places pour l’anniversaire de sa fille, au prix de 90 £, soit près de 105 euros. Elle a donc retiré son badge pour pouvoir assister au spectacle, mais furieuse, elle n’a pas profité de la représentation, affirme-t-elle.

Suite à cet événement, l’Adelphi a finalement présenté ses excuses à la spectatrice, en lui offrant deux places supplémentaires pour un nouveau spectacle, précise The Guardian. Son porte-parole explique qu’il voulait que la salle soit politiquement neutre après la journée de mobilisation, « mais nous n’avons voulu offenser personne ». 

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Paramétrer les cookies

Le même soir, un incident du même ordre s’est produit au Royal Albert Hall, toujours à Londres. Après avoir également participé à la manifestation, la soprano Anna Patalong est arrivée sur scène vêtue d’une robe jaune, ceinturée d’une écharpe bleue à étoiles. Une tenue aux couleurs de l’Union européenne qui n’a pas été du goût des organisateurs de la soirée, qui lui ont demandé de changer de tenue pour le concert suivant.