Un scandale pour l’inauguration de la saison 2018-2019 de la Scala ?

Le maire de la commune de Cenate Sotto, située dans la province de Bergame, en Italie, réclame la suppression d’une scène qu’il qualifie de blasphématoire dans la mise en scène d’Attila signée Davide Livermore pour l’ouverture de la nouvelle saison 2018-2019 de la Scala.

Un scandale pour l’inauguration de la saison 2018-2019 de la Scala ?
Le metteur en scène, Davide Livermore, © Maxppp / Juan Carlos Cardenas

« Scène épouvantable », « blasphématoire ». Le maire de la commune de Cenate Sotto, Giosuè Berbenni, également organiste, a fait part de son indignation face à la mise en scène d’Attila qui sera présentée pour l’inauguration de la saison 2018-2019 de la Scala, à Milan. Signée Davide Livermore, cette dernière transpose l’oeuvre de Verdi dans la période de l’entre-deux guerres. Dans une lettre adressée au surintendant de l’institution milanaise, Alexander Pereira, le maire de Cenate Sotto réclame la suppression d’une scène qui se déroule dans une maison close et dans laquelle une femme jette à terre la statue de la Vierge Marie. « Je suis croyant et j’attache beaucoup d’importance au respect : je pense que ni la Scala, ni l’œuvre de Verdi ni l’Italie ne méritent ce blasphème. Je considère cette scène comme étant pénible et inutile », écrit-il dans un courrier dévoilé par la presse italienne. Sa requête n’a, pour le moment, pas recueilli de réponse favorable de la part de l’institution.  

Riccardo Chailly dirigera le Choeur et l'Orchestre du Théâtre de la Scala, avec Ildar Abdrazakov dans le rôle d'Attila et Saioa Hernández dans celui d'Odabella. La soirée d’ouverture de la Scala sera présentée et diffusée, depuis Milan, sur France Musique, le 7 décembre, à partir de 20h.