Un premier festival de jazz et un futur opéra en Arabie Saoudite

Dans le cadre des réformes sociales et culturelles lancées par l’Arabie Saoudite, un premier festival de jazz a été organisé dans le pays, du 22 au 25 février 2018. Une maison d'opéra doit également voir le jour dans la ville de Djeddah.

Un premier festival de jazz et un futur opéra en Arabie Saoudite
L'Arabie saoudite a organisé son premier festival de jazz, © Maxppp / Amel Pain

L’Arabie Saoudite s’est lancée dans un vaste programme de réformes sociales autour de manifestations sportives et artistiques. Initié par le prince héritier Mohammed ben Salmane, 32 ans, ce chantier s’inscrit dans une stratégie visant à diversifier l'économie du royaume ultraconservateur, afin de réduire sa dépendance au pétrole et créer de l’emploi pour les jeunes. 

Dans ce cadre, le pays a organisé son premier festival de jazz pendant trois jours, avec une soirée d’inauguration le jeudi 22 février. Il se tenait à l’hôtel Riyad Intercontinental et rassemblait des groupes, allant de Beyrouth à la Nouvelle Orléans.  

Le groupe Marsalis Sextet, venu de la Nouvelle-Orléans
Le groupe Marsalis Sextet, venu de la Nouvelle-Orléans, © Maxppp / Amel Pain

L'opéra Antar et Abla - qui raconte une histoire d'amour entre un guerrier arabe et sa cousine - a également attiré le public vendredi et samedi à l'Université Princesse Noura de Ryad.

La General Entertainment Authority (GEA) d'Arabie saoudite a également annoncé la semaine dernière qu'elle organiserait plus de 5 000 festivals et concerts en 2018, soit le double de l'année dernière, et qu'elle injecterait 64 milliards de dollars dans le secteur au cours des dix prochaines années.

Enfin, le premier opéra d'Arabie saoudite devrait ouvrir ses portes dans la ville portuaire de Djeddah, a indiqué le GEA, sans donner de date précise. Sa construction aurait déjà démarré. 

avec AFP