Un orchestre vénézuélien pris en otage en pleine répétition

Les 80 membres de l'Orchestre symphonique de Falcon, du nom d'un état du Venezuela, ont été pris en otage au beau milieu d'une répétition par deux hommes armés. Les malfaiteurs sont repartis avec les portefeuilles et les téléphones portables des musiciens.

Un orchestre vénézuélien pris en otage en pleine répétition
La façade du Teatro Armonia de Coro, le chef-lieu de l'état de Falcon et lieu de résidence de l'Orchestre symphonique de Falcon.

L'imagination des gangsters ne semble avoir aucune limite. Il paraît en effet compliqué de penser qu'un orchestre symphonique puisse être une cible potentiellement intéressante pour commettre un braquage. C'est pourtant ce que se sont décidés à croire deux malfaiteurs vénézuéliens.

Lundi dernier, alors que l'Orchestre symphonique de Falcon, du nom de cet état du nord-ouest du Venezuela, répétait dans le Théâtre Armonia dans la ville de Coro, deux hommes armés ont fait irruption et ont pris l'ensemble des 80 musiciens et leur chef d'orchestre en otage.

Les braqueurs leur ont ordonné de descendre dans le sous-sol du théâtre et se sont occupés de voler les portefeuilles et les téléphones portables des musiciens. Plus de 50 mobiles ont été dérobés. Les malfaiteurs ont réussi à prendre la fuite et sont toujours recherchés par la police. Heureusement, personne n'a été blessé et aucun n'instrument n'a été volé.

Sur le même thème