Un musicien accuse United Airlines d’avoir endommagé sa viole de gambe

Le gambiste Andrew Arceci a retrouvé son instrument très abîmé après un vol en soute sur la compagnie aérienne United Airlines. Il a déposé une réclamation.

Un musicien accuse United Airlines d’avoir endommagé sa viole de gambe
Le musicien affirme que sa viole de gambe a été maltraitée par la compagnie américaine United Airlines, © Getty / S3studio

Sur sa page facebook, le gambiste Andrew Arcecici a fait part de sa colère à l’encontre de la compagnie américaine United Airlines. Le musicien a retrouvé sa viole de gambe très endommagée après un vol Boston - Washington, aux Etats-Unis. 

Dans sa publication intitulée « Instrument cassé, avec United Airlines », il explique réserver souvent un siège supplémentaire pour son instrument, mais qu’il ne l’a pas fait cette fois car il n’a jamais eu de problème par le passé : « L'étui est très bien conçu, j’ai fait le tour du monde avec. »

Avant l’embarquement, Andrew Arcecici raconte de pas avoir pu vérifier la façon dont était manipulé l’instrument, qui voyageait donc en soute. A l'arrivée, il a retrouvé sa viole de gambe très abîmée, ainsi que son étui. « Lorsque j’ai saisi la sangle, elle s’est brisée. Mais ce n’est pas une chute à 30 ou 60 centimètres du sol qui a pu causer les dégâts que j’ai constaté sur l’étui et la viole. L’instrument a clairement été maltraité ». 

Une réclamation a été déposée et la compagnie promet un «  examen complet » du dossier, peut-on lire sur Classic FM.  De son côté, Andrew Arcecici dénonce « le mépris et l’impolitesse » dont il déclare avoir été victime de la part des employés de la compagnie. Il réclame par ailleurs une uniformisation des politiques concernant les vols d’instruments de musique.