Un manuscrit inédit de Beethoven retrouvé dans le Connecticut

Un manuscrit de Beethoven a été retrouvé dans une maison américaine du Connecticut (Etats-Unis). D’après les premières expertises, il s’agirait de l’esquisse de König Stephan (Le Roi Étienne en français).

Un manuscrit inédit de Beethoven retrouvé dans le Connecticut
Un manuscrit édité de la main de Beethoven (en rouge) ©FredrikVonErichsen/Maxppp

Une simple expertise de routine s’est transformée en découverte étonnante. Alors qu’il se rendait dans une maison à Greenwich pour évaluer des objets de valeur et des tableaux, Brendan Ryan spécialiste en antiquités, a découvert un manuscrit hors du commun.

«Quand je suis entré dans la pièce, je l’ai tout de suite repéré et me suis dit: “Oh mon Dieu, c’est du Beethoven ”», raconte l’expert. S’il a tout de suite repéré l’écriture du compositeur allemand, il n’a pas su identifier à quel travail ce manuscrit faisait référence.

Une fois l’authenticité du document confirmée par un autre expert, le Docteur Comberiati, professeur de musique à l’université de Manhattanville, un détective a été contacté pour approfondir le travail de recherche sur le manuscrit.

Après quelques semaines d’investigation, un morceau du document a été identifié comme étant l’esquisse du König Stephan (Le roi Étienne ), une oeuvre de Beethoven rarement jouée, en dehors de l’ouverture.

Le roi Étienne a été composé en 1811 et reste l’une des oeuvres les moins connues du compositeur. Le titre fait référence au roi Étienne 1er, fondateur du royaume de Hongrie. L’oeuvre orchestrale comprend neuf parties chantées par un choeur mixte.

Cette découverte est d’autant plus importante que jamais elle n’avait été cataloguée auparavant, malgré les nombreuses découvertes d’autres manuscrit et travaux écrits du compositeur.

L’esquisse a été vendue en décembre pour 120 000 dollars (111 000 euros) à un spécialiste allemand des manuscrits signés.

Sur le même thème