Un anniversaire symphonique pour Montréal

Pour les 375 ans de la ville de Montréal, trois orchestres symphoniques de la ville seront réunis pour la première fois l’été prochain sur le Mont-Royal.

Pour fêter ses 375 ans, la ville de Montréal voit les choses en grand. 375 musiciens seront rassemblés pour jouer ensemble le 19 août prochain sur le Mont-Royal. Il s’agit des artistes de l’Orchestre symphonique de Montréal, de l’Orchestre métropolitain et de l’Orchestre de McGill qui seront donc réunis pour la première fois pour interpréter des œuvres classiques et des airs populaires. « Pour moi c’est important de démocratiser le côté symphonique de la chose, qui peut paraître moins accessible au grand public » explique au Journal de MontréalNicolas Lemieux, de la maison de disque GSI Musique qui s’occupe de l’évènement.

Le maire de la ville, Denis Coderre, est très enthousiaste face à ce projet : « Nous avons besoin d’avoir des célébrations qui nous parlent, qui nous définissent, qui font partie de notre identité. Montréal est une ville de musique et ce concert-phare se déroulera en plus avec une toile de fond magnifiques ». Le gouvernement soutient également cette initiative, à l’image de Martin Coiteux, ministre responsable de la région de Montréal : « Le fait que les trois orchestres les plus importants de Montréal jouent ensemble pour offrir ce concert au public est absolument remarquable, et cela prouve également la motivation et la solidarité dont font preuve nos citoyens ».

Les musiciens seront dirigés par le chef Simon Leclerc, pour qui ce concert représente un défi, comme il le raconte au Journal de Montréal : « Je suis un peu stressé, c’est une aventure unique ! Je suis confiant et emballé, car réunir trois orchestre est une première dans l’histoire de Montréal ».

La célébration aura donc lieu sur le Mont-Royal, colline qui domine la ville : « Il n’y a pas de lieu plus symbolique à Montréal » justifie Nicolas Lemieux. Le concert sera également diffusé dans plusieurs écrans disposés dans plusieurs parcs de la métropole. Pour que le plus grand nombre puisse en profiter.