Timouk, un spectacle pour l'insertion professionnelle des artistes en situation de handicap

Dans le cadre de la Semaine européenne pour l'emploi des personnes en situation de handicap, la compagnie La clé de phare présente son spectacle Timouk à Boulogne-Billancourt ce samedi.Et espère sensibiliser l'opinion publique à l'insertion professionnelle des artistes porteurs de handicap.

Timouk, un spectacle pour l'insertion professionnelle des artistes en situation de handicap
Timouk par la compagnie bretonne La clé de phare

C'est une date importante pour la compagnie bretonne La clé de phare : le 23 novembre prochain la troupe de Vannes fera le voyage à Paris pour présenter son spectacle Timouk -  L'enfant aux deux royaumes, pour la première fois dans des conditions professionnelles, dans le cadre de la programmation Jeune public du Conservatoire régional de Boulogne-Billancourt. D'autant plus que la date n'a pas été choisie au hasard. Elle est le point d'orgue de la Semaine européenne pour l'emploi des personnes en situation de handicap, tout un symbole pour l'association qui se bat depuis sa fondation en 2008 pour un accès égalitaire et véritablement inclusif des personnes en situation de handicap cognitif à la pratique artistique par la musique.

Sept comédiens - danseurs, membres de l'association et originaires de Vannes retrouveront sur la scène du Conservatoire Régional de Boulogne-Billancourt  cinq comédiens parisiens, et tous seront accompagnés par cinq musiciens professionnels et une récitante : « Notre volonté est de permettre aux jeunes artistes porteurs de handicap de travailler aux cotés des professionnels du spectacle, afin de leur ouvrir l'accès à la culture dont ils sont trop souvent exclus, et de leur permettre d'acquérir des savoirs-faire qui les rendront plus autonomes dans la vie en société,» explique Hélène Liévois, éducatrice spécialisée et fondatrice de la compagnie.

Handicap et métiers artistiques ne sont plus antinomiques

A sa fondation, l'association La clé de phare offrait aux adolescents en situation de handicap une possibilité d'accéder aux loisirs culturels dont ils étaient éloignés. Au fil des ans, les concerts-spectacles auxquels ils participaient ont gagné en qualité, « jusqu'à atteindre un niveau de qualité professionnelle,» selon Hélène Liévois. Et le projet dépasse maintenant le cadre de la pratique amateur : « Nous avons certains jeunes avec nous depuis sept ans ou plus. L'enjeu pour nous aujourd'hui c'est de leur permettre l'insertion professionnelle en tant que comédiens, qu'ils puissent être rémunérés pour ces projets, et avoir du temps pour répéter dans de bonnes conditions,» explique Hélène Liévois.

Mais une troupe professionnelle a besoin de tourner, ce qui n'est pas une mince affaire pour ces jeunes porteurs de trisomie ou déficients intellectuels : « Ce sont les jeunes qui ont besoin d'être encadrés parce qu'ils ne sont pas totalement autonomes, explique Hélène Liévois. Les faire tourner devient automatiquement beaucoup plus compliqué car il faut beaucoup de moyens pour déménager et loger une troupe de jeunes adultes, et leurs encadrants » ajoute-t-elle. 

Isabelle Coppolani est mère d'un comédien - danseur en situation de handicap qui joue le rôle du Tigre-magicien dans le spectacle. Il a 26 ans et participe aux concerts-spectacles de La clé du phare depuis 8 ans. « Il adore ça. Après chaque résidence, qui dure en général une semaine, je le vois grandi, métamorphosé, ses progrès sont flagrants. C'est l'activité qui lui apporte le plus dans son quotidien. » Isabelle milite pour que le monde du spectacle s'ouvre plus aux personnes en situation de handicap. « Les initiatives comme celle de La clé de phare, avec une exigence artistique, une approche professionnalisante et les encadrants formés au handicap  sont encore trop peu nombreuses pour le nombre de personnes qui pourraient en bénéficier » explique-t-elle. Mais la société évolue : aujourd'hui, le handicap et les métiers artistiques ne sont plus antinomiques, conclut-elle. 

Il faut continuer à sensibiliser les partenaires potentiels à la nécessité d’œuvrer pour l'insertion professionnelle des artistes en situation de handicap, estime Hélène Liévois  : « Nous sommes à la recherche des partenariats avec les structures culturelles et médico-sociales qui pourraient nous épauler dans notre démarche, et espérons que le gouvernement prendra des mesures en faveur de nos jeunes ».

Le spectacle Timouk -  L'enfant aux deux royaumes, coup de cœur de LADAPT, organisatrice de la Semaine Européenne de l'Emploi des Personnes Handicapées, sera présenté au Conservatoire de Boulogne-Billancourt ce samedi 23 novembre à 17h.