Thomas Zehetmair nommé chef principal de l'Orchestre national d'Auvergne

Le chef d'orchestre et violoniste autrichien sera entouré d'Enrico Onofri et Christian Zacharias, nommés chefs associés. Une "phalange unique dans le paysage musical français", se félicite l'ensemble dans un communiqué.

Thomas Zehetmair nommé chef principal de l'Orchestre national d'Auvergne
Thomas Zehetmair remplacera à ce poste Roberto Forés Veses, dont le mandat de 10 ans doit s'achever en juin., © AFP / Sebastian Gollnow / DPA

Il est à la fois chef d’orchestre, violoniste, et chambriste renommé : l'Orchestre national d'Auvergne annonce l'arrivée de Thomas Zehetmair comme chef principal. Ce dernier prendra officiellement ses fonctions à compter de la saison 2021/2022, pour une durée de 3 ans. Zehetmair remplacera à ce poste Roberto Forés Veses, dont le mandat de 10 ans doit s'achever en juin 2021. 

Le chef de 59 ans, né à Salzbourg en Autriche, sera épaulé par Christian Zacharias et Enrico Onofri, nommés chefs associés. Christian Mason et Isabelle Aboulker, compositeurs en résidence, complètent le tableau.

L’ensemble s’entoure ainsi "de grandes figures du monde musical, à la fois solistes et chefs de renommée internationale", peut-on lire dans un communiqué : "Cette phalange, unique dans le paysage musical français, composée de 21 musiciens solistes instrumentistes à cordes, recentre son projet artistique autour de spécialistes des répertoires baroque, classique et contemporain mais aussi de chefs instrumentistes, avec une vision chambriste de l’expression musicale." Une équipe prometteuse pour l'Orchestre auvergnat, labellisé il y a deux ans "orchestre national en région".

Zehetmair, enfant prodige du violon

Thomas Zehetmair, enfant prodige du violon, est un musicien aux multiples casquettes : il se produit comme soliste, chambriste, chef d’orchestre et aborde un large répertoire, des chefs-d’œuvre baroques aux créations contemporaines. En 1978, il rafle à 17 ans le Premier Prix du Concours international Mozart. En 1994, il fonde le Quatuor Zehetmair et en 2002, crée le Concerto pour violon n°2 de Heinz Holliger. Zehetmair enregistre également en 2007 les 24 Caprices de Paganini, et devient cinq ans plus tard chef principal et conseiller artistique de l’Orchestre de chambre de Paris.