Thomas Quasthoff : « Les grands festivals classiques sont une mascarade »

Le baryton-basse Thomas Quasthoff, qui avait fait ses adieux à la scène lyrique en janvier 2012, règle ses comptes avec le milieu musical classique dans un entretien au Stuttgarter-Nachrichten.

Thomas Quasthoff : « Les grands festivals classiques sont une mascarade »
Thomas Quasthoff quitte le lyrique pour le cabaret ( © André Rival/thomas-quasthoff.com )

Le baryton-basse Thomas Quasthoff, qui avait fait ses adieux à l'opéra en janvier 2012, revient sur le devant de la scène avec son nouveau spectacle « Keine Kunst» en tant que...chanteur de cabaret. A l'occasion de deux représentations au Théâtre Renitenz à Stuttgart, il a profité d'un entretien pour
le Stuttgarter-Nachrichten pour exprimer sa déception à l’égard du milieu musical classique :

« Les jeunes directeurs de maisons de disques n'ont plus de visions, a-t-il déclaré. Aujourd'hui, les voix sont interchangeables et les grands festivals tels que celui de Salzbourg sont une farce où se jouent davantage des carrières que de la musique. »

L'article intégral en allemand