Grève de la Maîtrise Notre - Dame : le concert de Noël annulé

La Maîtrise Notre - Dame de Paris est en grève. Suite à la procédure de licenciements jugés abusifs de ses encadrants par l’association Musique Sacrée à Notre - Dame de Paris, elle annule le concert de Noël de ce soir, ainsi que toutes ses activités ultérieures.

Grève de la Maîtrise Notre - Dame : le concert de Noël annulé
Le Choeur d'adultes de la Maîtrise Notre - Dame, © Léonard de Serres

Selon un communiqué publié sur les réseaux sociaux par le collectif Haut les Choeurs, le Chœur d’adultes de la Maîtrise Notre - Dame annule son concert de Noël en l'église Saint-Sulpice ce mardi soir, en réaction aux licenciements jugés abusifs de la part de l’association Musique Sacrée à Notre Dame de Paris.  Cinq postes, dont celui du chef de département de musique sacrée médiévale, Sylvain Dieudonné, seraient visés.

Selon le collectif qui réunit les étudiants, les anciens maîtrisiens et les parents d'élèves, ces procédures « extrêmement graves » mettent en péril la mission première de la Maîtrise, qui est « la mise en valeur du patrimoine musical de la Cathédrale et de la musique sacrée, la recherche musicologique autour de ce patrimoine », et cela alors que le ministère de la culture envisage d'inscrire le patrimoine musical de la Cathédrale à l’inventaire national du patrimoine culturel immatériel, précise le communiqué.

La suppression du poste de responsable du département de chant grégorien et musiques médiévales « ne remet nullement en cause la vocation de la Maîtrise, ni ses missions et en particulier la pratique du chant grégorien et l'étude des répertoires de polyphonie médiévale,» assure dans son communiqué l’association Musique Sacrée à Notre Dame de Paris, et juge cette annulation « non seulement irrespectueuse pour [son] public, mais également dangereuse en regard de la situation économique de Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris, en cours de restructuration ». 

Selon la MSNDP, l'incendie de la Cathédrale le 15 avril dernier a provoqué la perte d'un quart de son budget de fonctionnement, notamment dû à l'importante réduction de sa saison de concerts. « Le Commissaire aux Comptes avait de ce fait déclenché la procédure d’alerte exigeant de la direction et de son Conseil la mise en oeuvre du plan qui a permis de lever ladite procédure, » précise l'association. Sa remise en cause entraînerait sa reprise, déplore-t-elle.

La Maîtrise quant à elle annonce vouloir cesser toute activité « tant que ne sera pas prouvée l‘absolue nécessité de ces procédures de licenciements par le Conseil d'administration » de la MSNDP.

Suite à l'incendie de Notre-Dame, le 15 avril dernier, 922 millions d'euros de dons et promesses de dons ont été confirmés, soit 320.000 dons au total, selon l'AFP.