Suisse : des enfants interdits de chanter L'Arche de Noé de Britten

La Direction de l'enseignement obligatoire de Genève a refusé le projet de faire chanter L'Arche de Noé de Benjamin Britten à des enfants au motif que l'oeuvre violerait le principe de laïcité inscrit dans la Constitution.

Suisse : des enfants interdits de chanter L'Arche de Noé de Britten
Arie van Beek, directeur musical de l'Orchestre de chambre de Genève à l'origine du projet de faire chanter L'Arche de Noé à des enfants. (DR)

L'histoire commence à faire couler de l'encre chez nos voisins helvètes. Des enfants âgés de 5 à 7 ans ne pourront pas chanter L'Arche de Noé un opéra biblique de Benjamin Britten, comme l'avait proposé Arie van Beek, directeur de l'Orchestre de chambre de Genève. La Direction de l'enseignement obligatoire du canton de Genève a décidé que l'oeuvre était contraire au principe de laïcité ancré dans la Constitution, nous apprend la Tribune de Genève.

Les autorités se sont appuyées sur l'article 15 de la Constitution fédérale qui interdit de contraindre quelqu'un à accomplir un acte religieux, encore plus pour les enfants étant considérés comme trop jeunes pour se "déterminer en matière de croyance ". La secrétaire générale adjointe au Département de l'instruction publique (DPI) a estimé que c'était la "participation active " qui posait problème. Les enfants "devaient apprendre un texte pour prononcer ce qui s'apparente à une prière. La décision aurait été différente s'il s'était agi d'une écoute passive de l'oeuvre ".

L'Orchestre de chambre de Genève qui est en partie subventionné par le DPI a décidé de ne pas contester le jugement. A savoir qu'Arie van Beek est également directeur musical de l'Orchestre de Picardie avec lequel il a dirigé L'Arche de Noé en faisant travailler près de 200 enfants âgés de 8 à 12 ans sans que cela ne pose le moindre problème.

La maîtrise de Radio France a également donné l'oeuvre le 16 novembre 2014 lors du week-end d'inauguration de l'Auditorium de la Maison de la Radio. A réécouter par ici.

Sur le même thème