Stéphane Denève : un chef français à la tête du Brussels Philharmonic

Le chef d’orchestre Stéphane Denève succèdera à Michel Tabachnik comme chef principal du Brussels Philharmonic à compter du mois de septembre 2015.

Stéphane Denève : un chef français à la tête du Brussels Philharmonic
Le chef d'orchestre Stéphane Denève en 2007 (©Tom Finnie)

Le Brussels Philharmonic a annoncé jeudi 26 juin 2014 la nomination de Stéphane Denève (42 ans) comme nouveau chef principal à partir de septembre 2015. Stéphane Denève prendra ainsi la succession de Michel Tabachnik, directeur musical de la phalange bruxelloise depuis 2008, et inaugurera le nouveau «Centre for future Orchestral Repertoire » (Cffor), institution consacrée à la musique du XXIe siècle.

Né le 24 novembre 1971 à Tourcoing, Stéphane Denève a été l’assistant de nombreux chefs d’orchestre prestigieux pendant les années 1990 (Georg Solti, Georges Prêtre, Seiji Ozawa…) avant de devenir directeur musical de l’Orchestre national royal d’Ecosse en 2004. Egalement directeur musical de l’Orchestre symphonique de la radio de Stuttgart (depuis 2011), il a fait ses débuts au Brussels Philharmonic en 2013.

Résolument passionné par le répertoire contemporain, Stéphane Denève souhaite, avec le Brussels Philharmonic, sensibiliser le public à cette musique, mais aussi créer une base de données en ligne cataloguant les œuvres créées depuis le mois de janvier de l’année 2000. Sur son site Internet, le chef d’orchestre déclare souhaiter programmer « au moins une pièce du XXIe siècle dans chacun de [ses] concerts ».

Créé en 1935, le Brussels Philharmonic a renforcé sa notoriété sous la direction de Michel Tabachnik, depuis 2008, en multipliant les projets discographiques (avec le label Glossa et le Palazzetto Bru Zane, par exemple, pour l’enregistrement du répertoire du Prix de Rome), et en se spécialisant dans l’interprétation des musiques de films.

Sur le même thème