Sortez classique : que faire le week-end du 1er et 2 avril ?

Lyon, Paris, Nantes... En famille ou en solo, la rédaction de francemusique.fr partage avec vous sa sélection de sorties musicales pour ce week-end du samedi 1er et dimanche 2 avril 2017 !

Sortez classique : que faire le week-end du 1er et 2 avril ?
Opéra de Lyon, © Getty

Festival Variations à Nantes

  • Qu’est-ce que c’est ?

Un nouveau festival co-produit par le Lieu Unique, scène nationale à Nantes et la Fondation BNP Paribas, consacré au piano et aux claviers. Trois jours, une vingtaine de concerts classiques, jazz, contemporains et électroniques, dont une grande majorité gratuits.

  • Pourquoi y aller ?

Parce ce qu’il est assez rare qu’un festival choisisse un type d’instruments, en l'occurrence les claviers, comme thématique principale. De Michel Legrand en récital piano solo aux soeurs Labèque qui s’associent au pianiste pop Chassol dans une “Nuit américaine” en passant par l’intégrale pour piano de Philip Glass, deux fois 6 heures de marathon pour Nicolas Horvath, Variations propose une large palette de musiciens amoureux des touches blanches et noires.

Informations pratiques :
Festival Variations

Musiques pour piano et claviers
Du 31 mars au 2 avril
Nantes
le lieu unique, Théâtre Graslin, Cathédrale de Nantes, Chapelle de l’Immaculée, Manoir de Procé
15 concerts gratuits ou de 10€ à 35€

(Recommandé par Victor Tribot-Laspière)

John Zorn au Louvre

  • Qu’est ce que c’est ?

Trois concerts - promenades avec John Zorn et ses musiciens dans les allées du Musée du Louvre.

  • Pourquoi y aller ?

Depuis plusieurs années, l’inclassable et prolifique John Zorn collabore avec les musées pour mêler les arts visuels à sa musique. Ce weekend, il nous propose trois parcours dans les ailes Richelieu, Denon et Sully du Musée du Louvre, afin de nous faire redécouvrir certaines oeuvres au son des guitares, du violoncelle, du piano, de la harpe et du vibraphone.

Informations pratiques :
Musée du Louvre

John Zorn et ses musiciens
Samedi 1er avril
20h et 21h30
Entre 15€ et 35€

(Recommandé par Sofia Anastasio)

Elektra à l’Opéra de Lyon

  • Qu’est-ce que c’est ?

Elektra est un opéra de Richard Strauss adapté de la tragédie de Sophocle Electre, narre le drame noir de la fille du roi Agamemnon, assassiné par l’amant de son épouse Clytemnestre. Strauss y déploie une de ses plus sombres et de ses plus violentes partitions.

  • Pourquoi y aller ?

L’Opéra de Lyon a eu la (bonne) idée de ressusciter l’immense mise en scène de Ruth Berghaus, l’une des principales figures du théâtre est-allemand après Bertold Brecht. Monté en 1986, l’opéra intégrait les musiciens sur scène comme acteurs du drame qui se jouait, surplombés par les chanteurs. La direction est assurée par Hartmut Haenchen, spécialiste du répertoire allemand, qui dirigera notamment Parsifal de Wagner à Bayreuth l’été prochain.

Informations pratiques :
Elektra, opéra en un acte de Richard Strauss
Opéra de Lyon
- Samedi 1er avril à 20h
Mise en scène de Ruth Berghaus
Orchestre de l’Opéra de Lyon sous la direction de Halmut Haenchen
Avec Elena Pankratova, Katrin Kapplusch, Thomas Piffka…
Tarifs : de 16 à 98 euros.

(Recommandé par Guillaume Decalf)

Bach à Versailles

  • Qu’est-ce que c’est ?

La Passion selon Saint-Jean de Jean-Sébastien Bach à la chapelle royale du château de Versailles avec orchestre, choeur et solistes, tous spécialisés dans les musiques anciennes.

  • Pourquoi y aller ?

Pour le projet, monté par Valentin Tournet, 20 ans. Le jeune musicien (qui va diriger cette passion) a réuni pendant 3 ans solistes et interprètes de toute l'Europe pour monter cet oratorio comme il le voulait.

Informations pratiques :
Bach à Versailles - La passion selon Saint-Jean
Chapelle royale du château de Versailles

Direction : Valentin Tournet
Choeur et orchestre : La Chapelle Harmonique
Avec Sebastian Kohlhepp, Sebastian Noack, Lucía Martín-Cartón, Alex Potter,
Thomas Hobbs, Stephan MacLeod...
Samedi 1er avril à 19h
Tarifs : de 17€ à 75€

(Recommandé par Aliette de Laleu)

L’Affaire Makropoulos à la Maison de la Radio

  • Qu’est-ce que c’est ?

L’Affaire Makropoulos, huitième et dernier opéra du compositeur tchèque Leoš Janáċek, créé en 1923. L’Orchestre Philharmonique de Radio France est dirigé par Mikko Franck et le Choeur d’hommes de Radio France par Irène Kudela.

  • Pourquoi y aller ?

Pas de mise-en-scène pour les interprètes de L’Affaire Makropoulos, puisque l’opéra de Janáċek est donné en version concert. Mais vous n’y trouverez pas non plus d’ensemble ou de grand air : l’oeuvre est une récitation continue... On y va donc pour entendre cette forme d’opéra atypique et pour l’intérêt de son livret, mélange de fantastique et de policier.

Informations pratiques :
L’Affaire Makropoulos
Auditorium de la Maison de la Radio
(Paris, 16ème)
Avec l’Orchestre Philharmonique et le Choeur d’hommes de Radio France
Samedi 1er avril à 20h
Tarifs : 10 à 90 €

(Recommandé par Nathalie Moller)