Sortez classique : que faire le week-end du 11 et 12 février ?

Bordeaux, Paris, Le Touquet... En famille ou en solo, la rédaction de francemusique.fr partage avec vous sa sélection de sorties musicales pour ce week-end du 11 et 12 février 2017 !

Sortez classique : que faire le week-end du 11 et 12 février ?
Petit piano dans l'herbe, © Getty

Les Amants magnifiques au Touquet

  • Qu’est-ce que c’est ?

Une comédie-ballet de Molière mise en musique par Lully. Le spectacle, rarement donné, est présenté dans le cadre du festival Les Nuits baroques au Touquet avec Le Concert Spirituel dirigé par Hervé Niquet.

  • Pourquoi y aller ?

Pour la qualité et la richesse de cette production, mise en scène par Vincent Tavernier et chorégraphiée par Marie-Geneviève Massé. Et qu’il faut voir, au moins une fois dans sa vie, Hervé Niquet diriger son ensemble Le Concert Spirituel...

Informations pratiques :
Les Amants magnifiques,
de Lully
Festival Les Nuits baroques au Palais des Congrès
Le Touquet Paris-Plage
Samedi 11 février à 20h30
Tarifs : de 15€ à 35€

(Recommandé par Aliette de Laleu)

Jeremy Pelt & Louis Hayes Quartet à Paris

  • Qu’est-ce que c’est ?

Pour fêter ses 80 ans, la légende de la batterie Louis Hayes s’offre une belle tournée aux côtés des nouvelles pointures du jazz que sont Jeremy Pelt à la trompette, Danny Grissett au piano et l’immense Dezron Douglas à la contrebasse.

  • Pourquoi y aller ?

Pour ce casting de all-stars du jazz et l’hommage rendu à l’un des meilleurs sidemen, Louis Hayes, qui a joué et enregistré avec Cannonball Adderley, Nat Adderley, John Coltrane, Dexter Gordon, Horace Silver, Yusef Lateef… et la liste est encore longue !

Informations pratiques :
Jeremy PELT & Louis HAYES Quartet “Celebrating the 80th birthday of Louis HAYES”
Sunside, 60 rue des Lombards - Paris 1er

Samedi 11 février à 21h
Tarif : 35€

(Recommandé par Adrien Toffolet)

Rencontre avec Kaija Saariaho - Festival Présences 2017 à Paris

  • Qu’est-ce que c’est ?

Présences est le festival de Radio France dédié à la création musicale. Pour cette 27ème édition, il met à l’honneur la compositrice Kaija Saariaho. Elle sera ce samedi à 16h30 au studio 106 pour présenter ses oeuvres ainsi que sa contribution au festival.

  • Pourquoi y aller ?

Il est si rare de pouvoir rencontrer et échanger avec une compositrice que l’événement en vaut inévitablement le déplacement ! D’autant plus lorsqu’il s’agit d’une personnalité comme Kaija Saariaho, dont le travail et l’univers musical sont reconnus à l’échelle internationale.

Cinq autres concerts sont proposés tout au long du week-end dans le cadre du festival Présences.

_Informations pratiques :
_Rencontre avec Kaija Saariaho
Festival Présences 2017
Maison de la Radio - Studio 106 - Paris, 16ème
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles
Réservation obligatoire sur maisondelaradio.fr

(Recommandé par Nathalie Moller)

Fauré par le Choeur de l’Opéra national de Bordeaux

  • Qu’est-ce que c’est ?

Le Choeur de l’Opéra national de Bordeaux, dirigé par Salvatore Caputo et accompagné au piano par Maria Luisa Macellaro la Franca, interprète plusieurs oeuvres vocales de Gabriel Fauré, parmi lesquelles Pavane, le Cantique de Jean Racine et ses Nocturnes.

  • Pourquoi y aller ?

Pour se laisser porter le temps d’une soirée par la délicatesse et l’élégance du langage harmonique de Gabriel Fauré. Tour à tour sereines, mélancoliques, légères ou plus sombres, il est difficile de ne pas être séduit par ces pièces vocales et leur finesse musicale.

Informations pratiques :
Fauré, par le Choeur de l’Opéra national de Bordeaux
Direction : Salvatore Caputo
Piano : Maria Luisa Macellaro la Franca
Grand Théâtre de Bordeaux

Samedi 11 février 20h
Tarifs : De 17€ à 39€

(Recommandé par Sofia Anastasio)

Fantasio au Théâtre du Châtelet

  • Qu’est ce que c’est ?

Opéra-comique composé par Jacques Offenbach, Fantasio narre l’aventure d’un étudiant devenu bouffon du roi et d’une princesse promise par son père au duc de Mantoue. Très peu présenté sur scène, l’oeuvre tombe dans l’oubli avant que sa partition, disparue dans un incendie, ne soit reconstituée en 2013.

  • Pourquoi y aller ?

En travaux pour encore quelques mois, l’Opéra-Comique investit le Théâtre du Châtelet, lui aussi très bientôt en travaux. Au plaisir de découvrir cette oeuvre perdue du grand Offenbach s’ajoute la garantie d’une production de qualité : mise en scène signée Thomas Jolly, l’artiste lyrique de l’année des Victoires de la Musique Classique Marianne Crebassa dans le rôle titre, Laurent Campellone à la direction de l’Orchestre philharmonique de Radio France accompagné de l’excellent choeur Aedes…

Informations pratiques :
Fantasio, de Jacques Offenbach
Dimanche 12 février à 16h, puis jusqu’au 27 février
Théâtre du Châtelet

Direction : Laurent Campellone
Tarifs : de 16 à 125 euros (à noter : tarifs spéciaux pour les moins de 25 ans et pour les 25 - 35 ans)

(recommandé par Guillaume Decalf)